Clotilde de Burgondie

Publié le par gentle13

Clotilde de Burgondie

Aujourd'hui, une fois encore, nous allons remonter le cours du temps. Après Basine de Thuringe qui était la mère de Clovis. Je vous présente sa femme :Clotilde de Burgondie Clotilde2 (du germanique hlod, « gloire » et hild, « combat », né vers 474 ou 475 (on ne sais pas très bien) peut être Vienne Lyon ou encore Genève là encore peut de documentation pour nous guider, morte autour de 545 à Tour. Reine de France vers 413-27 novembre 511environ 18 ans. Elle a été canonisée vers 550 ou 560 ; l'Église orthodoxe et l'ancien martyrologe romain la fêtent le 3 juin (dies natalis), et l'Église catholique le 4 juin

Quelle place, dans la Gaule du Ve siècle finissant, une princesse pouvait-elle tenir ? Aucune, en principe, dans un univers entièrement dominé par la violence et la sauvagerie des hommes... Lorsque, à vingt ans, Clotilde, princesse burgonde et catholique, épargnée dans son enfance lors de l'assassinat de ses parents, accepte d'épouser le jeune roi pan des Francs, Clovis, elle est destinée à devenir le pion docile d'une vaste stratégie diplomatique où des souverains barbares ambitionnent de se tailler des royaumes. Mais elle refuse de jouer ce rôle. Restée fidèle au catholicisme, elle devient l'alliée de l'Eglise et conduit, malgré les épreuves, son époux à la foi de Rome, décidant ainsi du destin de la France. Veuve à trente-cinq ans, elle est confrontée aux haines, rivalités et meurtres qui minent sa famille. Elle se retire dans un monastère de Tours où elle finit sa vie, en 545, dépouillée de toute vanité terrestre

Les origines de Clotilde remonte fort loin dans le temps « Estonienne » par les Balthes et « norvégienne » par les Burgondes, elle faisait partie d'une famille royale des bords de la mer Baltique entrée dans un clan wisigoth lors d'une soumission des Estes aux Goths.

Elle est la fille du roi burgonde Chilpéric II, fils du roi Gondioc et frère de Gondebaud, Godegisile et Gondemar. Le nom de la mère de Clotilde n'est pas connu.

L'enfance et la jeunesse de Clotilde se déroulent à la cour burgonde sous les règnes de Gondioc, mort dans les années 470, puis de Chilpéric 1er, mort vers 480, puis sous le règne conjoint des quatre fils de Gondioc.

Deux d'entre eux, Gondemar et Chilpéric II, père de Clotilde, disparaissent durant les années 480, laissant la place à Gondebaud et Godegisile, seuls rois des Burgondes dans les années 490. Cette disparition de deux des frères est l'objet d'un certain nombre d'interrogations.

Bien entendu c'est juste un aperçu que j'ai pu trouvé sur le net, à vous d'aller chercher plus loin pour en savoir plus si vous êtes intéressé par le sujet. Je n'ai pas la prétention de vous apprendre quoique se soit mais juste mettre à l’honneur toutes ses femmes et reines oubliées par l'histoire de notre pays.

Publié dans Histoire

Commenter cet article