Les Valois

Publié le par gentle13

Les Valois

La maison royale des Valois, qui occupa le trône de France de 1328 à 1589, était une branche des Capétiens issue d'un fils de Philippe III, Charles de Valois. A la mort de Charles IV qui, comme ses frères, mourut sans héritiers masculins, l'aîné des fils de Charles de Valois monta sur le trône de France en 1328, sous le nom de Philippe VI : c'était le plus proche descendant mâle des Capétiens. Le second fils de Charles de Valois, Charles, fonda la maison ducale d'Alençon. Le fils de Philippe VI monta sur le trône sous le nom de Jean Il en 1350 et mourut en 1364, laissant de son mariage avec Bonne de Luxembourg, soeur de l'empereur Charles IV, quatre fils et quatre filles : Charles, qui lui succéda sur le trône, le duc René d'Anjou, fondateur de la branche cadette de la maison d'Anjou, le duc Jean de Berry et le duc Philippe de Bourgogne, fondateur de la branche cadette de la maison de Bourgogne. Charles V, successeur de Jean II, mourut en 1380.

L'aîné de ses fils, Charles VI, lui succéda sur le trône; son second fils, le duc Louis d'Orléans, reçut aussi les comtés d'Angoulême et de Valois : le comté de Valois fut érigé en 1406 en duché-pairie et resta jusqu'à la Révolution de 1789 dans la famille d'Orléans. Charles VI, qui était insensé, mourut en 1422, ne laissant de son mariage avec Isabeau de Bavière qu'un fils qui lui succéda sous le nom de Charles VII et plusieurs filles, dont l'une, Isabelle de France, épousa Richard II d'Angleterre et une autre, Catherine, épousa Henri V d'Angleterre. Charles VII mourut en 1461; son fils et successeur fut Louis XI. A sa mort (1483), celui-ci laissa de sa femme, Charlotte de Savoie, un fils mineur, Charles VIII, et deux filles : Anne, qui épousa Pierre de Bourbon-Beaujeu, exerça la régence pendant la jeunesse de son frère et mourut en 1522, et Jeanne de Valois, qui épousa le roi Louis XII. Charles VIII épousa Anne de Bretagne et mourut en 1498 sans successeur.

La couronne de France passa à Louis XII, chef de la maison d'Orléans, qui constituait la ligne la plus rapprochée. Louis XII répudia sa première femme, Jeanne, dont il n'avait pas eu d'enfant, et épousa Anne de Bretagne, veuve de Charles VIII; il mourut en 1515 sans laisser d'héritier mâle, mais de son second mariage, il avait eu deux filles, Claude, épouse de François Ier, et Renée qui épousa le duc de Ferrare. Le trône de France, à la mort de Louis XII, passa au comte François d'Angoulême, arrière-petit-fils du premier duc Louis d'Orléans, de la maison de Valois; François Ier , après la mort de sa première femme, Claude de France, fille de Louis XII, épousa Eléonore, soeur de l'empereur Charles V et veuve d'Emmanuel de Portugal; il mourut en 1547. Il n'avait eu d'enfants que de son premier mariage : François, mort en 1536; Henri II, qui succéda à son père sur le trône de France; le duc Charles d'Orléans, mort célibataire en 1545 ; Marguerite, épouse du duc Emmanuel-Philibert de Savoie, morte en 1574. Henri Il épousa Catherine de Médicis et mourut en 1559.

Il avait eu de Catherine plusieurs enfants François II, époux de Marie Stuart d'Ecosse, et mort en 1560 sans héritiers; Charles IX , mort en 1574, ne laissant qu'un fils naturel, le duc Charles d'Angoulême, et une fille, morte en 1578; Henri III, assassiné en 1589, et avec lequel la ligne masculine de la maison de Valois s'éteignit; Elisabeth de France , femme de Philippe II d'Espagne; Claude, mariée au duc de Lorraine, morte en 1575; Marguerite de Valois, épouse divorcée (en 1598) de Henri IV, morte en 1615, dernière descendante directe des Valois; François-Hercule, duc d'Alençon, mort dès 1584 avant son frère Henri III. A la mort de Henri III, le trône de France passa à la maison de Bourbon et à son chef Henri IV.

En sachant qu'Henri IV est le descendant d'une longue lignée qui remonte à Robert de Clermont qui est le sixième et dernier fils de Saint Louis, il se marie à Béatrice de Bourgogne en 1272, Il fut reconnu en 1283 sire de Bourbon et créa ainsi la troisième maison des bourbon, qui fut la plus célèbre puisqu'elle accéda aux trônes de France, puis d'Espagne, de Naples et de Sicile, de Parme, de Luxembourg et, par la branche d'Orléans, au trône de Brésil

Commenter cet article