Louis XIV

Publié le par gentle13

Le roi soleil, un grand roi malgré ce que certains pourraient, il n'y a qu'à voir ne serait-ce que le château de Versailles

https://www.youtube.com/watch?v=e7uhKGw4Pls

Il y a très exactement trois cents ans mourrait Louis XIV. Personnage central de l’histoire de France, le Roi-Soleil est le sujet de légendes tenaces. De son hygiène à ses déclarations mythiques, tour d’horizon de quelques-unes de ces contrevérités royales.

"Le Roi est mort!". Au matin du 1er septembre 1715, la nouvelle tombe: Louis XIV, dit le Roi-Soleil, n’est plus. Sa mort met un terme à un règne de plus de 72 ans, le plus long de l’histoire de France. Un règne record qui accouchera d’une mythologie dont on peine aujourd’hui à démêler le vrai du faux.

> Louis XIV n’a pris qu’un seul bain dans sa vie

Certes, l’hygiène n’était pas une priorité à l’époque du Roi-Soleil. De la bouche même de sa belle-sœur, la princesse Palatine, connue pour son franc-parler, "le palais puait le pissâ". Pas de savon et une certaine méfiance vis à vis de l’eau, soupçonnée de charrier de redoutables maladies: la cour est un cocktail d’odeurs corporelles puissantes. Pourtant, au milieu de ce tableau pestilentiel, Louis XIV fait figure de bon élève. Le roi aime se baigner dans la Seine, fréquente des établissements thermaux et dispose même, fait rare, d’un cabinet de toilettes équipé de deux baignoires dans ses appartements versaillais. Louis XIV, un hygiéniste avant l’heure?

> Louis XIV a dit "L’Etat, c’est moi!"

Pas de doute, la formule sonne bien. Au même titre que le "Je vous ai compris" du général de Gaulle ou le "Ich bien ein Berliner" de Kennedy, elle ancre son locuteur dans la galaxie des personnages mythiques. Mais l’a-t-il vraiment prononcée? La seule source citant la célèbre maxime est Pierre-Edouard Lemontey, auteur d’un Essai sur l’établissement monarchique de Louis XIV et né… 47 ans après la mort du roi. Il n’existe donc aucune preuve crédible que celui-ci ait pu prononcer ces mots. En revanche, sur son lit de mort, Louis XIV confiera devant témoins: "Je m’en vais, mais l’Etat demeurera toujours". Soit l’exact opposé…

> L’homme au masque de fer était le frère jumeau de Louis XIV

Le masque de fer, mystérieux prisonnier embastillé pendant 34 ans sans que personne ne connaisse son identité ni les raisons de sa détention: voilà de quoi exciter les imaginations les plus luxuriantes. Chacun des esprits éclairés de l’époque ira de sa théorie. Celle de Voltaire? L’homme au masque de fer aurait été le frère jumeau du roi. Pour une raison inconnue, Anne d’Autriche et Mazarin auraient décidé de le tenir à l’écart du pouvoir et de présenter le jeune Louis XIV comme l’unique héritier du trône. Découvrant l’existence de ce frère jumeau à la mort de Mazarin, le jeune roi l’aurait fait enfermer dans le plus grand secret pour éviter toute contestation de sa légitimité. Aussi séduisante que soit l’histoire, elle est probablement trop belle pour être vrai: il est aujourd’hui quasi-acquis que l’homme au masque de fer était Eustache Danger, un valet de la princesse Henriette d’Angleterre ayant servi d’espion et détenteur de secrets compromettants sur les royaumes britanniques et français.

> Louis XIV avait une santé de fer

On ne règne pas 72 ans sans certaines prédispositions physiques, peut-on penser. A une époque où l’espérance de vie des hommes est de 26 ans, la longévité de Louis XIV fait figure d’exception. Pourtant, le Roi-Soleil n’aura pas été épargné par les maladies au cours de sa (longue) existence. Dans son Journal de santé de Louis XIV, Antoine Vallot, premier médecin du roi, tient la liste. On y apprend ainsi que Louis XIV a échappé de peu à la mort à 20 ans, à cause d’une violente crise de fièvre typhoïde à 20 ans. Mais c’est en 1686, à 48 ans, que la vie du roi bascule: victime d’attaques de goutte à répétition et d’un anthrax au périnée, Louis XIV accuse le coup. Cette "annus horribilis" laisse un roi sans dents, sujet à de fréquentes crises de coliques néphrétiques et de goutte et rongé par les vers solitaires. A défaut d’avoir une santé exceptionnelle, il semblerait que Louis XIV disposait… d’une excellente équipe médicale.

François de la Taille

Commenter cet article