Carolingiens

Publié le par gentle13

Ce que n'avait pas osé Charles Martel, son fils Pépin l'a fait.
A sa question au pape Zacharie
:" Qui est le Roi ? Celui qui en a le titre, ou celui qui a le pouvoir ?", la réponse fut favorable à Pépin; la voie lui était ouverte.

Déjà en 744 le frère de Pépin réuni un concile ou il fut décidé de remettre de l'ordre dans l'église et le clergé. Prêtes ignares, batailleurs, concubins furent mis à l'index, et la vraie pratique religieuse redéfinie

En 747 Carloman se fit moine, ce qui simplifia les problèmes de succession lors de la prise de pouvoir de Pépin en 752, leur père Charles Martel ayant divisé ses possessions en deux, selon la coutume....( Retour )

Le religieux dicte le sens de la vie. Charlemagne en est un puissant allié, sous son règne 27 cathédrales, 232 monastères plus de 25 ensembles palatiaux sont édifiés. Les préfets de cette époque, chargés de l'application des textes et des lois, sont les Missi Dominici, allant toujours par deux, un prêtre et un laïc.. Pour Charlemagne et les dominants il n'y a aucune différence entre le temporel et le spirituel..... ( Retour )

Comment fonctionne la structure administrative de l'empire de Charlemagne ? :: Le comte gère le pagiis, il est nommé par Charlemagne et est révocable à tout instant, comme nos préfets actuels. Il a des pouvoirs administratifs fiscaux et judiciaires. Au-dessus de lui il y a les agents de l'empereur, les missi dominici (envoyés du maître). Au dessous des comtes il y a les vicarii (plusieurs par pagus). Ce système fonctionne avec une pratique écrite importante, se sont les "capitulaires" ces écrits ont trois degrés d'autorité: Impériaux, rédigés par les missi ou par les comtes. Chaque "capitulaire" régle les pratiques du subornonné. Entre 884 et 1155 il n'y eu aucune ordonnance ou capitulaire; le morcellement de l'Empire a atomisé le pouvoir central.

En 817 l'Eglise passe avec le Roi la convention "Ordinatio Imperii" destinée à préserver l'unité des territoires christianisés par Charlemagne, les religieux considérant que l'Empire est semblable au corps du Christ, car selon la coutume franque il risque d'être partagé. Pour cette raison, le fils aînée détient le titre d'Empereur et devient le seul héritier de l'Empire pour éviter la "Diviso". Chacun des frères aura un royaume, pars imperii., qu'ils devra administrer sous l'autorité de leur frère aîné... ( Retour )

En 841, le 25 Juin, Lothaire affronte ses deux frères Louis et Charles à la bataille de Fontenoy le Puisaye, ( Environ d'Auxerre) qui revendiquent leur part d'héritage. Il est vaincu, cette bataille fit environ 40 000 morts.

En 842, le 14 février Louis et Charles s'unissent contre leur frère par le serment de Strasbourg. Pour s'adresser à leurs troupes respectives, Louis utilise un idiome tudesque et Charles la langue romane " Pour l'amour de Dieu et pour le salut commun du peuple chrétien et le notre, à partir de ce jour, autant que Dieu m'en donne le savoir et le pouvoir, je soutiendrai mon frère Charles de mon aide et en toute chose, comme on doit justement soutenir son frère, à condition qu'il m'en fasse autant, et je ne prendrai jamais aucun arrangement avec Lothaire, qui, à ma volonté, soit au détriment de mon dit frère Charles."

En 843, les 3 frères signent le traité de Verdun, l'Empire est partagé en 3 voir le partage
- Charles II le Chauve prend la partie occidentale, tous les pays à l'ouest des quatre fleuves ( Escaut, Meuse, Saône et Rhône ) et utilisera la langue romane.
- Louis le Germanique, prend la partie orientale, tous les pays sur la rive droite du Rhin, et utilisera la langue germanique tudesque.
- Lothaire, garde le titre d'Empereur et prend une bande centrale "La Lotharingie", des Pays Bas à l'Italie en passant par la Bourgogne.

Le pouvoir religieux affirmera toujours l'unité de l'empire. Pour l'Eglise chaque frère règne sur partie ( parts imprerii ) de l'empire construit par Charlemagne.

En 870, le 8 Août, par la convention de Meersen, la Lotharingie étant sans héritiers, Louis le Germanique et Charles le Chauve se partagent le territoire de leur frère aîné.
A cette date les zones d'influences.
Austrasie = Francia Orientalis = Germanie
Neustrie = Francia Occidentalis = Fran
cie
Sont établies, tant sur le plan linguistique que géographique.

Les deux Francia, Occidentalis et Orientalis ( Neustrie et Austrasie ) ne seront plus jamais réunies. On peu dire qu'à ce moment là, le partage linguistique de l'Europe est réalisé entre les langues latines et germaniques...

ET pendant que les frères se foutent dessus, les Vikings pillent, envahissent et s'installent durablement.....( Retour )

Le Château Fort est apparu vers le 10ème siècle. Au début, de structure très simple, il se composait alors d'une tour en bois, bâtie sur une motte de terre ou une petite colline, où se trouvaient tous les bâtiments utiles à la vie du seigneur et de son entourage, l'ensemble entouré d'une palissade et protégé par un fossé. Vers le 11 ème siècle ils commencent à être construits en pierre. Les châteaux étaient très rustiques et inconfortables. Plus tard, les châtelains tiendront compte du confort et de l'esthétique qu'ils ont appréciés lors des croisades où ils furent influencés par le raffinement musulman. Nos braves Croisés faisaient figure de brutes épaisses et incultes face aux orientaux. ..... ( Retour )

On peu s'étonner que les différents rois se fassent appel entre eux en cas de problème: Louis le Germanique appeler par les grands en 858, Charles le Gros en 884 pour régner. De tels attitudes prouvent le sentiment d'unité carolingienne plus que celui de nation, et dans le traité de Verdun, les trois frères s'étaient promis de s'entraider..... ( Retour )

"Ce n'est pas vous qui m'avez élu à la direction de mon Église, mais moi qui, avec mes collègues et les autres fidèles à Dieu et à vos ancêtres. qui vous ai élu pour diriger le royaume à condition de respecter les lois établies"............De l'influence du spirituel sur le temporel...........( Retour )

Comme les maires du palais

Où l'on pressent, que, comme les maires du palais sous les Mérovingiens, une castre dirigeante s'introduit au plus près du centre des pouvoirs. Les successeurs de Charlemagne déléguent leurs pouvoirs, l'Eglise se prêtant à cette évolution, avec le souci d'assurer la pérennité de l'espace chrétien. La nomination de Eudes est le début de la fondation de la dynastie des Robertiens-Capétiens...( Retour )

Nos normands descendant des vikings . . . . . En savoir plus sur les Vikings ICI un site sympa

Pour l'arrêt des dévastations, Charles III signe le traité de Saint-Clair-sur-Epte avec Rollon, leurs donnant la Normandie. Rollon devint ainsi le premier Duc de Normandie sous le nom de Robert 1er; il se fit baptiser et pour sceller cet accord épousa Gisèle, une fille de Charles III
A l'origine d'une célèbre lignée qui, par Guillaume le Conquérant, sera celle des rois d'Angleterre Anglo-Normand..... ( Retour )

Le Saint Empire Germanique:

Empire fondé en 962 par Otton 1er, dont une soeur, Hadevige de Saxe, est marié à Hugues Le Grand, fils de Robert 1er, et une autre soeur, Gerberge de Saxe, le sera au roi de France Louis IV
Bien que les frontières de l'Empire se soit modifièes souvent au long de son histoire, son étendue principale correspond toujours avec celle des Etats allemands. Dès le Xème siècle, ses souverains visaient sans toujours l'obtenir, la couronne impériale des mains du Pape à Rome. ...... ( Retour )

Commenter cet article