Chevaliers mythiques.

Publié le par gentle13

Chevaliers mythiques.

De l'honneur à l'horreur.

Les noms de quelques chevaliers, parfois imaginaires, sont gravés dans la mémoires collectives; Ils nous invitent à nous dépasser, comme Gaston Phébus, dont j'ai déjà parler, ou tel gilles de Rais, sont des avertissements à ceux qui seraient tentés de s'éloigner des valeurs chevaleresques.

"Les romans, chansons de geste et autres poésies couvre les chevaliers de louanges et les places à la droites de Dieu.

Le meilleur chevalier du monde.

Guillaume le Maréchal (ca 1145-1219) William Marshal en anglais, premier comte de Pembroke, fut surnommé "le meilleur chevalier du monde" tant pis pour ses pairs que par ses adversaires français. La vie de ce seigneur anglo-normand, narrée par l'histoire de Guillaume le Maréchal, biographie en 19214 vers commandée par son fils après sa mort, fut effectivement une succession de combats et de prouesses. Il avait capturé 500 chevaliers en tournoi durant sa carrière de joueur. en 1219, il remporta de plus la victoire de Lincoln* et sur Thomas du Perche* : il avait soixante dix ans. Son talent était tel que, né dans une famille de petite noblesse et chevalier errant, il devient l'un des seigneurs les plus riches d’Angleterre et fut nommé régent du royaume en 1216

Aimeric Vacher

*

Thomas du Perche

Thomas, né vers 1195, tué à Lincoln le 20 mai 1217, fut comte du Perche de 1202 à 1217. Il était fils de Geoffroy III, comte du Perche, et de Mathilde de Saxe et de Bavière.

Il n'avait que sept ans à la mort de son père, et la régence fut assurée par sa mère, qui se remaria en 1204 à Enguerrand III, seigneur de Coucy. Il combattit en 1214 à Bouvines. En 1216, les barons anglais se révoltèrent contre leur roi Jean sans Terre et offrirent la couronne au fils de Philippe Auguste, le futur Louis VIII le Lion. Une expédition partit en Angleterre, et dans laquelle s'engagea Thomas. La mort de Jean sans Terre mit fin à cet arrangement, et les barons préférèrent accepter comme roi le fils, encore mineur, de Jean, et s'unirent contre les Français. Ceux-ci assiégèrent Lincoln, mais échouèrent à prendre la ville, et le prince Louis renonça au trône d'Angleterre, mais Thomas avait été tué pendant le siège par le « meilleur tounoyeur du monde », Guillaume Le Maréchal, pourtant âgé1.

Il avait épousé Hélisende de Rethel, fille Hugues II, comte de Rethel, et de Félicité de Broyes, mais n'avait pas eu d'enfants. Sa veuve se remaria avec Garnier de Trainel, sire de Marigny, et son oncle Guillaume, évêque de Châlons-en-Champagne depuis 1215, lui succéda dans le Perche.

*

La seconde bataille de Lincoln a lieu au château de Lincoln le 20 mai 1217, dans le cadre de la Première Guerre des barons, entre les forces de Louis de France – le futur Louis VIII – et celles du roi Henri III d'Angleterre.

L'armée du prince français qui s'était proclamé roi d'Angleterre est attaquée par une partie de l'armée anglaise, commandée par Guillaume le Maréchal régent d'Angleterre. Le comte du Perche, Thomas du Perche, est tué dans la bataille, qui est la dernière victoire du Maréchal.

Guillaume le Maréchal, qui aurait pu faire prisonnier Louis de France, le raccompagne sur la côte du sud de l’Angleterre.

Les batailles navales de Sandwich et de Douvres, la même année, suivront.

Bertrand du Guesclin(1320-80) Le connétable de France( chef des armée du roi) seprésente cevant Charles V(1338-80)

Bertrand du Guesclin(1320-80) Le connétable de France( chef des armée du roi) seprésente cevant Charles V(1338-80)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article