Histoire des reines de France : Blanche de Castille

Publié le par gentle13

Certaines de ces grandes dames de France et de Navarre ont régnées sur notre pays soit dans la lumière soit dans l’ombre de leur roi et époux. En France, la succession au trône de France est interdite aux femmes depuis les Valois, au XIVe siècle, avec la mise en avant d'une réinterprétation de l'ancienne loi salique : Les reines ou impératrices depuis cette époque n'assurent le pouvoir qu'au titre de leurs enfants mineurs, ou lors de l'empêchement de leur mari. En réalité, même avant l'instauration de cette loi, la France n'a jamais connu de souveraine de plein droit (reine régnante).

Dans l’histoire de la France, les femmes, et avant tout les reines, ont souvent régné sur le cœur et l’esprit de leur peuple, bien qu’elles n’aient pas toujours exercé le pouvoir. Pendant quinze siècles, certaines ont joué un rôle prépondérant en se montrant plus lucide, plus préoccupées du bonheur de leurs sujets, sinon plus attentives au rayonnement de la monarchie. Si les rois ont fait la France, on peut dire que les reines l’ont sans doute aimée davantage.

Aujourd’hui je voudrais vous parler ou plutôt Philippe Delorme qui en parlera plus savamment que moi de Blanche de Castille :

La mère de Saint Louis, née le

Certaines de ces grandes dames de France et de Navarre ont régnées sur notre pays soit dans la lumière soit dans l’ombre de leur roi et époux. En France, la succession au trône de France est interdite aux femmes depuis les Valois, au XIVe siècle, avec la mise en avant d'une réinterprétation de l'ancienne loi salique : Les reines ou impératrices depuis cette époque n'assurent le pouvoir qu'au titre de leurs enfants mineurs, ou lors de l'empêchement de leur mari. En réalité, même avant l'instauration de cette loi, la France n'a jamais connu de souveraine de plein droit (reine régnante).

Dans l’histoire de la France, les femmes, et avant tout les reines, ont souvent régné sur le cœur et l’esprit de leur peuple, bien qu’elles n’aient pas toujours exercé le pouvoir. Pendant quinze siècles, certaines ont joué un rôle prépondérant en se montrant plus lucide, plus préoccupées du bonheur de leurs sujets, sinon plus attentives au rayonnement de la monarchie. Si les rois ont fait la France, on peut dire que les reines l’ont sans doute aimée davantage.

Aujourd’hui je voudrais vous parler ou plutôt Philippe Delorme qui en parlera plus savamment que moi de Blanche de Castille :

La mère de Saint Louis, née le

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article