La nuit

Publié le par gentle13

 

La nuit, la pluie la peur, l’hiver glace les corps. La pluie noie la terre mais ne la nourrit pas. La nuit et la peur sont du même acabit, ils effraient les plus faibles, les âmes sensibles torturées par des cauchemars, des visions dignes de l’enfer de Dante.

J’ai cherché parmi mes souvenirs celui auquel, comme un radeau de sauvetage perdu en plein mer, me raccrocher, je n’en ai trouvé aucun. Hélas…

Ma conscience est une cathédrale vide, il y règne un silence sidéral. C’est inquiétant, ma conscience est une coquille vidée de sa substance vitale. Je ne suis plus rien sans elle, compagnon désœuvré, j’erre, je déambule dans une vie qui n’est plus la mienne puisque je n’en ai aucun souvenir.

La nuit, quand je ne dors pas, je n’entends plus ces mouvements sonores, mes pensées, qui en permanence ont rythmé mon existence, je me sens orphelin comme un enfant qui a perdu ses parents.

Voilà où j’en suis, coincé dans cette bulle comme un cobaye dans sa cage.

Voilà où j’en suis, je ne me plains pas j’assume ma vie telle qu’elle est, ni bonne ni mauvaise entre les deux je trouve un équilibre incertain qui me maintien à flot. Dans ce flot tumultueux où le pire côtoie le meilleur gangréné par la violence et l’arrogance.

Quand la nuit surgit comme un voleur, en catimini, je me refugie dans ma tour d’ivoire et je regarde de haut le spectacle désolant de la rue.

D’aussi loin que je me souvienne, si on peut appeler ça des souvenirs, non tout au plus des relents de mémoire je dirais, je suis confronté à la dure réalité de cette ville, de ces rues bourdonnantes comme une ruche, qui vous avale vous mâche et vous recrache.

J’ai été, je ne suis plus.

Une ombre effrayée paralysé par le poids de ses erreurs, de ses jugements hâtives, de ses non-dits, il veut en finir avec cette vie d’errance et de mensonge. Sa vie n’aura été qu’une comédie, une farce qu’il a lui-même mit en scène. Il signe là le dernier paragraphe de sa triste existence en mettant fin à ses jours.

Voilà ce qu’il restera de lui, juste un entre filet dans un journal local.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article