Chateaubriand

Publié le par gentle13

Un très grand poète que je conseille (à tout le monde y compris moi de lire) Fils de Rousseau , père de Hugo qui écrivait sur son cahier d'écolier  "être chateaubriand ou rien"d'ajouter " il est le modèle et le maître de tous ceux qui vont lui succéder, y compris les esprits qui se croient le plus éloignés de lui" disait d'Ormesson.

 

Je préfère parler du fond de mon cercueil», écrit Chateaubriand au début des Mémoires d'outre-tombe... Mais ce monument qu'il dresse de sa vie, pendant plus de quarante ans, est un véritable roman, que l'Histoire, quoi qu'il en dise, ne parvient jamais à «étrangler» tout à fait. Ce «nageur entre deux rives» est le chroniqueur du passage des Lumières au siècle du progrès, de l'Ancien au Nouveau Monde : «Des auteurs français de ma date, je suis quasi le seul qui ressemble à ses ouvrages : voyageur, soldat, publiciste, ministre, c'est dans les bois que j'ai chanté les bois, sur les vaisseaux que j'ai peint l'Océan, dans les camps que j'ai parlé des armes, dans l'exil que j'ai appris l'exil, dans les cours, dans les affaires, dans les assemblées que j'ai étudié les princes, la politique et les lois.» Un écrivain sentencieux et emphatique ? Plutôt un chevalier, un vrai, fidèle champion des causes perdues, conquérant de libertés inédites devenues les idéaux de notre modernité, un aventurier fendant océans et tempêtes, éternel errant échappé du monde des rêves, trempant sa plume à l'encre d'une mélancolie teintée d'humour.

Cette collection se propose de rendre accessibles aux jeunes lecteurs de grandes oeuvres littéraires. Il ne s'agit jamais de résumés, ni de morceaux choisis, mais du texte même, abrégé de manière à laisser intacts le fil du récit, le ton, le style et le rythme de l'auteur.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article