Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La nature est reine

Publié le par gentle13

Gaïa, je vous en ai déjà parlé, je le sais bien,  j’y reviens parce que c’est très important. Je l’ai dis et je le répète c’est nous qui devons nous accorder à la nature et non le contraire. Nous n’avons plus le temps de tergiverser et de pleurnicher sur son sort, nous devons agir à tous les niveaux : Jeter ses papiers dans les poubelles, ne pas laisser consumer son mégot de cigarette en le jetant par terre ce ne sont que des petits gestes certes mais si chacun fait un effort on peut y arriver

 

Ce n’est pas qu’une histoire, c’est aussi une prophétie. Ce n’est pas non plus qu’une suite de mots accolés les uns aux autres sans rimes ni raisons, non autrement je n’insisterais autant. J’aimerais que ce message devienne subliminal, qu’il puisse pénétrer les consciences afin que chaque geste soit un plus réfléchi. C’est aujourd’hui que cela se passe demain sera trop tard et les conséquences seront irréversibles, il faut revenir aux valeurs essentielles sans minimiser le progrès mais en l’adaptant à la nature, elle existait bien avant notre venu, nous nous ne sommes que les locataires d’une planète qu’on détruit par bêtise, par avidité : construire pour gagner plus d’argent. Xinthia en est la preuve vivante, je ne m’étendrais pas sur le sujet tout le monde sait ce qui c’est passé. Les conséquences ont été désastreuses mais le plus triste, c’est que c’est devenu un lieu touristique où les curieux viennent prendre des photos pour disent ils « garder des souvenirs » Mon Dieu que c’est aberrant… mais l’être humain est ainsi fait

 

Que la protection de la terre devienne un réflexe quotidien, agir avec conscience et sagesse

Gaïa c’est la vie, c’est l’Amour qui donne sans concession mais qui a tout de même ses limites.

 

Toutes les catastrophes auxquelles nous assistons avec impuissance sont une réponse directe et sans ménagement de notre terre. Certains font la sourde oreille à ses avertissements et un jour, bientôt aurais-je tendance à dire, ils paieront leur outrecuidance à vouloir la défier.

 

Sans s'être médium ou voyant je pense que nous auront encore droit à ce genre de catastrophes naturelles, bien au contraire cela devrait s’accentuer dans les années à venir. Je ne veux pas être alarmiste ni tombé dans le catastrophisme mais la réalité est là sous nos yeux, comment ne pas se rendre à l'évidence. N’oublions pas que tout le littoral atlantique comme méditerranéen n’est pas à l’abri tout comme le delta du Rhône qui a connu moult inondations par le passé.

Voilà j’ai dis ce que j’avais à dire, je n’y reviendrais plus, on ne pourra pas contrer éternellement la NATURE, elle sera toujours plus forte que nous quoi qu’on fasse. Alors acceptons cela une bonne fois pour toute et mettons notre orgueil dans notre poche.

 

Le rêveur impénitent

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

Gaïa "suite et fin"

Publié le par gentle13

Gaïa, je vous en ai déjà parlé, je le sais bien mais si j’y reviens c’est que c’est très important. Je l’ai dis et je le répète c’est nous qui devons nous accorder à la nature et non le contraire.

 

Gaïa c’est la vie, c’est l’Amour qui donne sans concession mais qui a tout de même ses limites.

 

Toutes les catastrophes auxquelles nous assistons avec impuissance sont une réponse directe et sans ménagement de notre terre. Certains font la sourde oreille à ses avertissements et un jour, bientôt aurais-je tendance à dire, ils paieront leur outrecuidance à vouloir la défier.

 

Xinthia en est la preuve vivante, je ne m’étendrais pas sur le sujet tout le monde sait ce qui c’est passé.

Sans s'être médium ou voyant je pense que nous auront encore droit à ce genre de catastrophes naturelles, bien au contraire, ça ne fait que commencer et cela devrait s’accentuer dans les années à venir

Je ne veux pas être alarmiste ni tombé dans le catastrophisme mais la réalité est là sous nos yeux, comment ne pas se rendre à l'évidence. La terre en tant qu’organisme vivant ne fait que se défendre contre les agressions que nous lui faisons subir, je dis nous parce que nous sommes tous concernés quelque soit les dégâts que nous lui occasionnons, et qui seront, je pense irréversible

N’oublions pas que tout le littoral atlantique comme méditerranéen, n’est pas à l’abri : Séismes en France : une surveillance en temps réel

La France métropolitaine est un pays à sismicité1 modérée due à la convergence des plaques africaine et eurasienne à une vitesse d'environ 2 cm/an. Le Réseau national de surveillance sismique (RéNaSS) contribue à l'observation et à l'étude des séismes survenant dans l'hexagone et dans les départements d'outre-mer. Les explications de Michel Granet, chercheur à l'Institut de physique du globe de Strasbourg.

Le RéNaSS2 est né du besoin d'améliorer la couverture instrumentale de la France au début des années 1980. Composé de réseaux régionaux et de stations isolées installés dans les régions où le risque sismique est identifié (fossé rhénan, Alpes, Pyrénées, arrière-pays niçois, Provence, Auvergne), il offre une diffusion rapide d'informations en cas de séisme majeur. Grâce aux nouvelles technologies de l'information et de la communication, il est possible de localiser tout séisme important dans un délai inférieur à une heure. http://www2.cnrs.fr/presse/thema/692.htm.

 

Je n’invente rien,  Le delta du Rhône à subi moult inondations : Les principales crues historiques.

 

http://fr.wikipedia.org/wiki/Rh%C3%B4ne#G.C3.A9ographie.

 

Voila j’arrêterais là, mais sachez tout de même que le risque est réel, très réel.

Partager cet article

Repost 0

gaïa, pour un monde plus juste

Publié le par gentle13

La théorie Gaia, la marche en avant, inéluctable et irrémédiable. La terre en tant organisme vivant et non en tant que biodiversité, la formule n’est pas de moi bien entendu. Cependant, je l’ai toujours pensé ou du moins j’en ai eu très tôt l’intime sensation que cela était possible et qu’un jour nous aurions à rendre des comptes ou du moins là encore on paierait cher notre impudence et notre arrogance.

 

Je l’ai déjà écrit, le plus grand prédateur que la terre ait porté c’est nous. Le règne animal le fait pour sa survie, l’Homme, lui pour son plaisir, avide et souvent sans scrupule pour le bien ou la vie qu’il vole. Il y a aussi des hommes de valeur qui oeuvrent pour le bien commun mais dans l’histoire ils sont trop peu nombreux….hélas bien que leur conscience s’éveille de jour en jour.

 

Mais le temps est proche où l’homme verra s’ouvrir les cieux et le fils à la droite du père.

 

C’est une image bien sûr mais ce qui va nous arriver dans les prochaines années laisse à penser que notre belle planète a commencé à ce rebeller, pour le grand bonheur de Gaïa, Trismégiste disait « Ce qui est en haut est comme ce qui en bas » Italie, Haïti, Chili, Japon, Island, France récemment, et bien d’autres endroits à travers le monde où l’on voit des catastrophes naturelles détruire tout sur leurs passages sans distinctions aucune, volcan ou inondation, tremblement de terre sans compter ce qui vient du ciel : rayons cosmique, protubérance solaire, attentats en tout genre etc… Sans parler de 2012 non, je ne suis pas millénariste non plus, quoique cela serait un règne plus juste et plus humain basé sur des valeurs sociales, humaines et non économiques.

 

Le dire et le redire cela sert t-il à quelque chose ?

Apparemment non ! Cependant, nombreuses sont les personnes qui réajustent leur système de pensées.

 

Le rêveur impénitent

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

Hommage à Gaïa

Publié le par gentle13

Hommage à Gaia

Hommage à Gaia, à toi notre mère que nous bafouons chaque jours qui passent sans qu'on se rendent vraiment compte du mal qu'on te fait.

J’ai oublié que le temps passé si vite, j’ai oublié  que le temps m’aurait si vite manqué et pourtant..

Il y a quatre couleurs qui rythment mon existence

Le blanc pour la vérité et la transparence hormis le voile que l’on pose pour cacher ce qui nous gêne.

Le vert pour l’espérance, pour l’espoir de voir l’homme changer son comportement et ravaler son orgueil et son arrogance

Le bleu pour l’amitié et la tendresse

Le rouge pour l’amour, la passion et le désir celui qui nous brûle et nous consume, celui pour lequel on ne contrôle plus rien et auquel on est soumis parce qu’il enferme la raison.

Il n’y a rien de nouveau dans ce que je dis, c’est l’évidence même je m’en rends compte chaque jour qui passe.

Voilà ce qu’il se passera…

L’homme et la nature rentreront en conflit, ils engageront une bataille que l‘homme ne gagnera pas parce qu’il n’est pas propriétaire de cette terre mais juste un simple locataire dont le bail n’est pas signé à vie.

Le blanc c’est la sagesse, c’est le discernement c’est voir plus loin que le bout de son nez pas qu’avec ses yeux mais avec un organe  tout autant important : son cœur. C’est en même temps l’absence de couleur (les émotions qui régissent notre existence et qui souvent nous font commettre les pires choses)

Le vert, c’est l’espoir de voir demain plus équilibré qu’aujourd’hui, de voir l’être humain égal à un autre dans la vie, dans les besoins essentiels de tous les jours (travail, maison, santé et nourriture)

Le bleu pour qu’un jour l’amitié soit le fer de lance d’une société qui à ce jour nous promet rien de bon.

Et le rouge, pour l’Amour cette énergie créative qui permettra un avenir plus radieux à tous les enfants de la terre.

Je répète parce que c’est important, nous n’avons plus le temps. Arrêtons le gaspillage, pensons à maîtriser nos paroles et nos actes car se sont aussi des armes néfastes si elle sont mal employées.

Je sais, je sais…….je suis un Utopiste, ce n’est pas grave mais comme Condorcet je crois à la tendance perfectible de l’homme. De toute façon il n’aura pas le choix.

Vaut mieux être victime que coupable, il faut et c’est impératif  accepter ce que l’on est, d’éviter de se mentir : La simplicité c’est une richesse du cœur et l’on est riche que de ce que l’on a et pas de ce que l’on aimerait avoir.

 

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

Deon MEYER

Publié le par gentle13

Pour les amateurs de polarnoir je vous conseille aussi cet auteur « Deon MEYER » que j’ai aussi découvert sur la « grande librairie » en même que Flore Vasseur dont je vous ai déjà parlé.Je ne connais pas du tout l'auteur, je vous laisse le découvrir à votre rythme en espérant que le choix vous plaira. N'ayant plus de visite je ne sais pas s'il est encore visité. Je continue quand même à l'alimenter, je poursuis mon chemin comme "le cow boy" solitaire.

13 Heures

http://www.polarnoir.fr/livre.php?livre=liv1017

 

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Flore Vasseur

Publié le par gentle13

Dimanche matin en regardant la grande librairie sur France 5 pour ne pas la citer, j’ai découvert un auteur remarquable Flore Vasseur avec un livre que je dois absolument me procurer pour goûter au plaisir de le lire  : « Comment j’ai liquidé le siècle » d’ailleurs pour faire sa connaissance j’ai trouvé son site web.C'est son deuxième livre, le premier s'appelle "Une fille dans la ville"

http://florevasseur.com/fr/books/

 

Comment j'ai liquidé le siècle

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Le tout et son contraire

Publié le par gentle13

L’image c’est figé, l’homme a pris peur.

Le paysage se modifie devant ses yeux, ici, il n’est rien qu’un spectateur qui subit les contraintes du temps sans rien pouvoir y changer.

 

Ailleurs, il est l’auteur de ses changements il est le temps qui se modifie. Contraste saisissant.

 

Le bonheur est constitué de mille et une petites choses, c’est là sous ses yeux mais il ne le voit pas obnubilé, accaparé par le quotidien qu’il passe à côté de ce qui pourrait lui rendre la vie un tant soit peu plus facile.

 

Rire et sourire participe à notre bien être, tendre la main sans tendre la joue.

 

Ecouter c’est entendre avec application, avec l’émotion de celui qui s’implique dans l’échange.

 

Voir et regarder sont deux choses différentes, les yeux ne voient que la surface des choses, le cœur, lui, voit l’essentiel.

 

La force ne réside pas seulement dans les mains mais aussi dans le cœur, c’est ce qui s’appelle le courage.

 

On obtient pas le respect par la force on y gagne seulement la crainte.

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

Cataclysme (suite et fin)

Publié le par gentle13

Ce cataclysme est resté dans les annales de l’histoire comme étant le plus terrible et le plus mystérieux, parce que personne n’a pu le prévoir ou le sentir arriver, ce fut tellement soudain et violent qu’il a surpris tout le monde. Beaucoup ont péri sans savoir ce qu'il leur arrivait, ils ont entendu une explosion, ainsi que ce vent venu dont on ne sait où car aucun signe n'était prévisible. Puis plus rien, hormis le silence, lourd et inquiétant, et le pire fut les ténèbres qui envahirent la basse ville... On était alors qu'en début d'après midi.


Il n’y a eu aucune explication on sait seulement que cela a dévasté une partie de la basse ville et c’est arrêté aux portes de la citée, pour quelle raison, là encore mystère. Certains ont craint la colère Divine en faisant référence à la destruction de Sodome et Gomorrhe. La légende a la dent dure, qu’en est il en VERITE ?


Laissons les légendes enterrées les mythes, laissons le doute subsisté…Même si on sait maintenant le fin mot de l'histoire.


Mais aujourd’hui comme hier et comme demain ne nous se seront jamais à l’abri. Malgré l’intelligence d’un certain nombre de personne qui œuvre pour une humanité plus juste et plus saine, d'autre s'acharne en faire qu'à leur tête, Il n’est plus temps de croire ni de parler, tout au plus la pensée créatrice est permise, il est grand temps d’agir pour le bien commun.

L’homme a pour ennemi le temps si par vanité il se met à dos la nature il sera pareil à Don Quichotte se battant contre des moulins à vent, combat inégal et perdu d’avance.


Ayons de la modestie, notre histoire nous a montré que la nature sera toujours plus forte que nous et quoique nous fassions elle reprend toujours ses droits. L’humilité voudrait que se soit nous qui nous accordons à elle et non l’inverse.


Voila « cataclysme » l'histoire infernale qui nous poursuit depuis des temps immémoriaux et dont la fin est programmée à plus ou moins longue échéance, si nous continuons à ce rythme là !!!

Là est la question, que voulons nous?

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

cataclysme

Publié le par gentle13

J’ai vu ce que le temps a fait, j’ai vu les ravages, les larmes versées et les cœurs endeuillés L’histoire ne dit pas la fin, même le début est incertain, pourtant cela à belle et bien existé. C’est tellement énorme que personnes ou peu y ont crut, pourtant cela s’est passé sous leurs yeux mais certains sont devenus subitement sourds et aveugles. Peut on les blâmer ou les juger…..

Non, dirais-je !

 

Ca c’est passé dans la nuit du 30 au 1juin 1645, un terrible événement était prédit comme un prémisse à une fin annoncée depuis l’aube des temps.  Le ciel d’un coup s’assombrit, un vent furieux et glacial balayait la basse ville

 

Ce qui devait se passer parce que cela était prédit arriva d’un seul coup sans crier gare telle les sept chofars sonnées par les sept prêtres qui ont fait s’écrouler les murailles de la ville maudite. Une formidable explosion  se fit entendre et souffla toute la basse ville,  un bruit assourdissant résonnait dans les ruelles étroites et malodorantes, quant au vent lui non plus ne faiblissait pas. Il faisait de plus en plus sombre dans les rues, les gens hébétés courraient dans tous les sens sans vraiment savoir où aller, comme toujours dans ce cas là certains se sont réfugiés dans le temple pour prier afin que cesse ce cataclysme infernal.  Mais hélas la prière ne leur fut d’aucun secours…

 

L’onde de choc se propagea jusqu’à l’enceinte de la citée et puis tout s’arrêta aussi subitement que cela avait commencé ne régnant alors que le silence et le chaos. Nul ne sut ce qui s’était réellement passé aucune explication ne fut donnée quant à la cause de ce désastre. Une partie de la  basse ville fut détruite ainsi que ses habitants, seule une minorité en réchappa.

 

L’horreur sans nul doute…

 

Mais les langues eurent du mal à se délier, vu l’ampleur du désastre, les survivants restèrent prostrés, emmurés dans leurs silences tellement la douleur et la puissance du choc fut énorme.

 

Que s’est il passé ? La question resta en suspend de nombreuses années et je peux vous dire que personne ne s’aventura à émettre ne serait se qu’une hypothèse, je le sais j’y étais mais j’ai du vivre dans l’ombre

 

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0