Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

L'homme: amnésique?

Publié le par gentle13

Il est temps d’ouvrir les yeux, le monde n’est plus ce qu’il était, notre civilisation bat de l’aile. Notre monde vacille sur son socle et sans être pessimiste rien de ce qu’on fera ne changea les choses. Mais il n’y a pas non plus de fatalité, je sais, c’est contradictoire mais l’être humain est ainsi et lui non plus ne changera pas d’attitude : c’est à croire que c’est inscrit dans ses gênes et cette mémoire génétique est persistante là encore il est à croire que l’homme n’a rien appris de l’histoire et n’en a tiré aucune conclusion ; j’en veux pour preuve les événements actuels même s’il faut faire la part des choses entre information et « intox »

 

Les bonnes volontés sont noyées dans la masse.

Il reste des hommes bons et courageux, hélas peu nombreux…

L’argent et le pouvoir sont deux agents corrosifs.

Notre monde souffre et se meure, une lente agonie…Mais apparemment c’est voulu car qui ne dit mot consent.

 

J’ai vu l’homme dans l’ombre commettre des méfaits, caché derrière une capuche, une casquette visée sur la tête comme une seconde peau ne sortant que la nuit. Les enfants dans la lumière de l’innocence qui reproduisent pour certains les mêmes attitudes que leur grands frères qui eux sont censés montrer le bon exemple. La femme trompée et trompeuse tombant sous les coups de leurs maris excédés par l’alcool et/où la jalousie

J’ai vu l’horreur se propager comme une trainée de poudre, j’ai vu la mort sous toutes ses formes j’ai vu la lâcheté de ceux qui se cachent et qui portent atteinte à la vie d’autrui, les idées qu’ils véhiculent sont d’un autre âge : Des idées fallacieuses qui ne servent que leur propres intérêts…

Nous sommes au bord de l’implosion et l’homme blessé dans sa chair crie vengeance et ce n’est pas moi qui  le blâmerai…

La justice c’est bien mais à bon escient, ni trop pour l’un ni trop pour l’autre… C’est comme l’équité ou la paix sociale, la préservation des libertés : Il ne faut pas enlever aux uns ce qu’on donne aux autres car la liberté des uns commence où s’arrête celle des autres.

 

Les extrêmes ne sont jamais bons non plus. Il faut un juste équilibre et là attention il est sur le point de se rompre !!! Prenons garde aux conséquences une démocratie en danger c’est comme un animal aux abois, elle aboie, elle aboie jusqu’au jour où elle mord…Et souvent la morsure peut être fatale … Le 14 Juillet1789 et le 21 Janvier1793 sont deux dates qu’il ne faut pas oublier dans l’histoire de notre pays

Et puis, c’est tout mais peut être pas….

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0