Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

la grande librairie

Publié le par gentle13

En romancière funambule, Gaëlle Nohant a relevé le défi lancé par Queneau : " Il n'y aura pas de connaissance véritable de Desnos tant qu'on n'en aura pas établi la légende. " Fabuleuse investigation littéraire, Légende d'un dormeur éveillé ressuscite quinze ans d'histoire du poète, des années folles à l'Occupation.
Une traversée du xxe siècle, vivante et tumultueuse, sur les traces d'un héros dont on ne peut que tomber amoureux.

C'est par la fiction qu Gaëlle Nohant choisit d'explorer la vie aussi héroïque qu'engagée de Robert Desnos. Au plus proche de l'artiste, elle épouse ses pas, des Halles à Montparnasse, non sans quelques détours par Cuba ou Belle-Île ; visite son atelier de la rue Blomet ; écoute sa " Clef des Songes " ; suit les séances animées du Café Cyrano en compagnie d'Antonin Artaud, de Prévert et d'Aragon ; danse des nuits entières aux côtés de Kiki et de Man Ray.
Pour ce voyage avec Desnos, elle puise dans son œuvre, sonde les âmes en medium et, comme lui, " parle surréaliste ". S'identifiant à Youki, le grand amour de Robert, elle l'accompagne jusqu'au bout de la route, au camp de Terezín, en juin 1945.

Partager cet article

Repost 0

La grande librairie

Publié le par gentle13

L'Algérie dont est originaire sa famille n'a longtemps été pour Naïma qu'une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une société française traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui jamais ne lui a été racontée ? Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu'elle ait pu lui demander pourquoi l'Histoire avait fait de lui un "harki". Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être répondre mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l'été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l'Algérie de son enfance. Comment faire ressurgir un pays du silence ? Dans une fresque romanesque puissante et audacieuse, Alice Zeniter raconte le destin, entre la France et l'Algérie, des générations successives d'une famille prisonnière d'un passé tenace. Mais ce livre est aussi un grand roman sur la liberté d'être soi, au-delà des héritages et des injonctions intimes ou sociales.

Partager cet article

Repost 0

le bâtiment de pierre

Publié le par gentle13

Je reviens aujourd'hui vous parler de Asli Erdogan, je vous ai déjà présenté un livre d'elle: "le silence même n'est plus à toi" incarnation vivante de la résistance et de la non soumission.

 

À travers le cri d une femme enfermée dans le Bâtiment de pierre , Asli Erdogan dénonce la torture et les violences policières que fait subir le gouvernement turc à ses opposants. Malgré la dureté de son sujet, elle offre un chant singulier duquel se dégage une paradoxale et inconcevable douceur. Un texte courageux qui aborde un des grands non-dits de la vie politique turque

 

Partager cet article

Repost 0

La mère de Louis XIV

Publié le par gentle13

Anne d'Autriche, c'est bien le personnage des Trois Mousquetaires, indissociable des deux cardinaux ministres : le premier Richelieu, qui la persécuta; l'autre, Mazarin, qu'elle aima et dont elle fit la prodigieuse ascension.

La reine de France était née, doña Ana, le 21 septembre 1601: deux fois Habsbourg, par l'Espagne et l'Autriche. A dix ans, elle est mariée à Louis XIII, sur l'idée d'une autre femme de caractère, Marie de Médicis, qui voit en Anne une catholique intransigeante, une enfant à modeler et surtout, grâce à ce mariage, la fin de la querelle franco-espagnole.
Ces pronostics seront démentis par la personnalité de la reine : écartée du pouvoir par le roi et Richelieu, elle se laissa entraîner dans les complots menés contre le cardinal. Mais elle résista à la Fronde. A la mort de son mari, elle se fit accorder la régence, qu'elle exerça dix-huit ans, aidée de Mazarin - qu'elle aima peut-être secrètement.
Comme dans les romans de cape et d'épée, la vie de la reine illustra à la perfection le vers de son contemporain, Corneille : " Le trône met une âme au-dessus des tendresses. "

Claude Dulong, membre de l'Institut, historienne, chartiste, est depuis 1995 la première femme élue dans la section Histoire de l'Académie des sciences morales et politiques. Spécialiste du XVIIe siècle français, elle a publié notamment La Vie quotidienne des femmes au Grand Siècle; Marie Mancini; La Fortune de Mazarin et une grande biographie de Mazarin.

Partager cet article

Repost 0

Henry Bogdan

Publié le par gentle13

Une guerre aux conséquences capitales dans la formation de l'Europe actuelle.

Henry Bogdan s'est attaché à donner, dans un volume relativement concis, une vision globale, aussi claire que possible, de cet immense cataclysme qui mit à feu et à sang une grande partie de l'Europe. Il s'est gardé de privilégier, comme le font généralement les historiens français, la participation de la France qui n'intervint militairement que seize ans après le début du conflit dont le théâtre principal fut le Saint Empire romain et germanique. Religieuse à l'origine, la guerre de Trente Ans est partie de la Bohême où se déroulèrent les deux événements détonateurs : la défenestration de Prague par les protestants en 1618 et la célèbre défaite, à la Montagne Blanche, de ces derniers qui refusaient de reconnaître l'empereur Ferdinand II. Les affaires de Bohême dégénérèrent en un interminable affrontement entre l'empereur catholique et certains princes protestants du Saint Empire, ce qui entraîna l'intervention en Allemagne des souverains protestants du Nord (Danemark et Suède), soutenus financièrement par la France de Richelieu et de Louis XIII, ceux-ci ayant intérêt à la défaite de l'empereur. C'est en 1634-1635 que Richelieu intervint ouvertement à la fois contre les Impériaux et contre l'Espagne. Dès lors, le conflit franco-espagnol se greffant sur le premier, la guerre s'étendit en France, aux Pays-Bas, en Italie et en Catalogne. Les traités de Westphalie mirent fin en 1648 à la guerre née en Bohême trente ans auparavant (tandis que se poursuivit jusqu'en 1659 le sempiternel affrontement franco-espagnol). Dévastatrice et meurtrière (notamment pour l'Allemagne qui perdit un tiers de sa population et pour la Lorraine où la population de nombreux villages fut exterminée), la guerre de Trente Ans, aux incessants rebondissements, bouleversa l'Europe démographiquement et politiquement. Il est indispensable d'en connaître l'histoire, si l'on veut comprendre l'évolution de l'Europe jusqu'à nos jours.

Henry Bogdan est agrégé d'histoire et titulaire de plusieurs diplômes des langues O (hongrois, finnois, estonien). Il est chargé de conférences à l'EMSST et à l'Institut de l'Europe centrale et orientale de l'université d'Aix-Marseille. Spécialiste de l'Europe de l'Est et des problèmes des minorités nationales, il est l'auteur entre autres d'une Histoire de la Hongrie et, chez Perrin de : Histoire des pays de l'Est, Histoire des peuples de l'ex-URSS et des Chevaliers teutoniques.

Partager cet article

Repost 0

La lectrice

Publié le par gentle13

Dans Vienne ruinée et humiliée par la victoire de Napoléon, Agathe-Sidonie, ancienne lectrice de Marie-Antoinette, se souvient. De l'année 1789. Du faste de la Cour, bien sûr. Et particulièrement, au lendemain de la prise de la Bastille, des derniers jours à Versailles auprès de cette reine si controversée, qui continue de la fasciner. Agathe-Sidonie s'est enfuie dans la nuit du 16 juillet 1789...


Romancière, essayiste, auteur de pièces de théâtre, Chantal Thomas écrit sur Sade, Casanova et les salons du XVIIIe siècle. Elle a notamment publié La Reine scélérate, Marie-Antoinette dans les pamphlets, Cafés de la mémoire et Le Testament d'Olympe.


" Un pur régal pour les amoureux du siècle des Lumières et de Versailles. "

Historia



Prix Femina 2002

Prix de l'Académie de Versailles 2002

Partager cet article

Repost 0

Madame de Plignac

Publié le par gentle13

Jolie, gracieuse, élégante et pleine d'allant, Yolande de Polignac croise le chemin de Marie-Antoinette un beau jour de 1775. Le caractère enjoué de la jeune comtesse séduit aussitôt la Reine qui se languit beaucoup à Versailles. Grâce à elle, Marie-Antoinette redécouvre la légèreté et l'insouciance que lui refusait l'étiquette. Tant et si bien qu'une amitié sincère se noue entre les deux femmes qui vont désormais partager un quotidien tourbillonnant. Cet attachement qui fait de l'ombre à Mme de Lamballe, jusqu'alors favorite de la Reine, suscite aussi critiques et jalousies. Et ce d'autant plus que la position privilégiée de Yolande lui vaut d'obtenir de nombreux avantages sonnants et trébuchants pour les membres de sa famille et de son entourage. Des privilèges jugés scandaleux dans un royaume confronté aux difficultés financières, alors que grondent les prémices de la Révolution... Passionnée par la France du XVIIIe siècle, Nathalie Colas des Francs fait ici œuvre d'historienne en offrant un éclairage nouveau, clair, précis et cohérent sur une relation dont nul n'avait jamais aussi bien restitué la richesse et la complexité.

Partager cet article

Repost 0

La grande librairie

Publié le par gentle13

Orphelin de mère, indésirable chez son père remarié, élevé par une tante célibataire et un grand-père mutique, Tabor n'avait rien d'un enfant comme les autres. Il a grandi à l'écart de son village aux portes du désert, dormant le jour, errant la nuit, solitaire trouvant refuge dans la compagnie des quelques romans d'une bibliothèque poussiéreuse qui ont offert un sens à son existence. Très tôt en effet, il s'est découvert un don : s'il écrit, il repousse la mort ; celui ou celle qu'il enferme dans les phrases de ses cahiers gagne du temps de vie. Ce soir, c'est un demi-frère haï qui vient frapper à sa porte : leur père est mourant et seul Zabor est en mesure, peut-être, de retarder la fatale échéance. Mais a-t-il des raisons de prolonger les jours d'un homme qui n'a pas su l'aimer ? Fable, parabole, confession vertigineuse, le deuxième roman de Kamel Daoud célèbre l'insolente nécessité de la fiction en confrontant les livres sacrés à la liberté de créer. Telle une Schéhérazade ultime et parfaite, Zabor échappe au vide en sauvant ses semblables par la puissance suprême de l'écriture, par l'iconoclaste vérité de l'imaginaire.

Partager cet article

Repost 0

Leïla Slimani

Publié le par gentle13

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame. A travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Partager cet article

Repost 0

clovis 1er

Publié le par gentle13

Bonjour, aujourd'hui, juste un vidéo importante pour l'histoire de notre pays : un personnage qui a façonné notre histoire, je veux parler de Clovis 1er.

https://www.youtube.com/watch?v=3RR8iHqoMtE

Partager cet article

Repost 0

1 2 > >>