Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

L'amour d'un ermite

5 Août 2007 , Rédigé par gentle13 Publié dans #texte perso

Je reviens vers pour vous conter une autre histoire qui c’est passée il y a fort longtemps que ma mémoire s’en souviens à peine. Dans un lieu reculé du Japon, ce pays que j’aimerais visiter avant de partir pour le voyage final, au pieds du volcan un vieux sage vit là seul retiré du bruit et hommes, il est tellement vieux que sa mémoire s’efface que sa peau est ridé comme un parchemin trop souvent lu mais lui n’a qu’une idée en tête revivre ses souvenirs et un en particulier qui reste vivace dans sa mémoire. Il se rappelle le contour d’un visage, un son cristallin qui ressemble à un rire, une odeur de fleur etc. Hachimi tel est le nom de ce personnage et c’est son histoire que je vais vous narrer bien que partiellement comme la précédente.

Gentle13

 

Tout seul dans la solitude un vieux sage, au visage buriné par l’expérience par un vécu riche en émotion, pleure. La tendresse et la détresse se mêlent se confondent dans le passé et le présent les larmes coulent et lui brouillent la vue mais qu’importe il revit les instantanés d’un amour perdu mais gravé en lui comme au fer rouge. Ecrire pour oublier le présent et faire qu’un avec le passé, son passé, cette partie de lui qui vivra à jamais. Perdu dans ses rêves et ses souvenirs, le temps passe et lui vieilli mais s’en soucis-t-il, le voit-il ? Il s’enferme, emmuré par des murs invisibles le vieux sage devient inaccessibles haut perchait dans son malheur sa souffrance devient folie il erre, il divague à la recherche d’un rêve d’une image d’un lieu où ils se sont aimé.  Que fait-il, que fera-t-il il ne sait pas il ne sait plus ! Il veux vivre pour sa mémoire, pour son souvenir mais mourir pour vivre avec elle là où la vie est éternelle, là où la souffrance n’existe plus, là où la l’Amour est plus fort que la mort.. Cette mort qu’il ne craint pas qu’il n’ait même pas envisagé car, elle, ne l’aurait pas voulue. Ecrire tout là haut sur la montagne magique où la neige éternelle ravit les regards des enfants émerveillés, le vieux sage part à la recherche des fantômes imaginaires de son passé. Plongé dans l’abîme froid et noir de la solitude il lutte pour ne pas sombrer dans le désespoir, celui conduit à l’irrémédiable folie, à l’abandon, celui qui ôte le goût et l’envie de vivre. Il chasse de sa tête, lourde par la fatigue, les pensées morbides qui l’envahissent. Il grimpe à travers la montagne à la recherche de ses images fugaces, des ses lieux, qui jadis, ils avaient tous deux arpentés bien des fois et qui à ses yeux sont devenus magiques, il erre toute la journée, il s’épuise. Avec une rage sourde il continue à avancer retrouvant les réflexes d’antan et les petits sentiers autrefois parcourus, quand soudain son pas ralenti, les battements de son cœur diminues, au bout du sentier une étrange lueur, est-ce une hallucination ? Confond il la vision d’un passé avec la réalité d’un présent qu’il ne peut envisager sans elle ? Sans comprendre pourquoi il avance comme un automate qu’on manipule avec des ficelles, il se dirige vers la lumière y entre et contemple avec étonnement l’endroit magique, de l’incroyable douceur du lieu, de la chaleur qui l’enveloppe.

…/…

Juste un peu de patience, j'espère qu'elle vous plaira autant que l'autre et dont vous étiez nombreux à suivre. Je vous remercie donc de l'intérêt que vous portez à mes bog.
Amicalement
Gentle13

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mahina 07/08/2007 17:41

"Tendresse et détresse se mêlent".......... c'est si vrai.....J'attends la suite!

Laurent 07/08/2007 14:49

Bonjour,Passe une très bonne journée. J'adore ton fond de blog.AmitiésLolo

marie-laure 07/08/2007 00:40

IA ORANA,Peintures,musiques et poesie m'ont permis d'arriver entre tes pages.J'adore les histoires!!!Coïncidence,j'ai habité 4 ans à Carry le Rouet,Barqueroute,peut-être connais tu?A bientot ,nana(ay revoir)amitiés,Marie-Laure

souvienstoi 06/08/2007 18:56

Me revoilà.... je viens toujours avec plaisir  me poser sur ton univers, j'attends donc cette suite avec impatience... amitié

arielle 06/08/2007 17:57

laisser son empreinte.............bonne journéearielle