Rêverie d'un pseudo écrivain

Publié le par gentle13

Il y a longtemps que je ne suis plus venu, que je n'ai plus rien écris
Le temps à passé et la flamme s'est éteinte
L'instant fugace où la mémoire est en repos
comme une batterie qu'on recharge.

Ce qui sommeille n'est point mort
le temps paraît long à celui qui attend
La patience des uns c'est l'impatience des autres qu'on arrose d'amour et d'amitié
L'instant magique où le temps s'arrête et/où l'éternité s'installe sans bruit.

Que faisons du temps qui passe?
Qu'avons nous fais du temps passé?

L'avenir est une porte qui s'ouvre sur....

Un champs où chacun y cultivera les fruits de sa vertu ou ses fleurs du mal

Je suis venu, j'ai vu mais je n'ai pas vaincu.
Le temps a passé sur moi comme une vague qui vous submerge
qui vous nettoie et vous débarrasse des scories que les ans accumulent
Le temps a passé :

Il permet l'oubli ou du moins le repli sur soi, protection éphémère de la conscience, de recharger ses accus pour repartir de plus belle car il n'y a rien de mieux que la vie et les plaisirs qu'on s'accordent aussi petits soient  ils.

Philosophie du dimanche où les rêveries d'un pseudo écrivain qui prend ses désirs pour des réalités, prières secrètes afin que la flamme se rallume et qu'elle brûle l'éternité durant.


Gentle13

Publié dans texte perso

Commenter cet article

Terpsychore 09/04/2009 15:38

Et puis , la vie dehors , ça occupe aussi.......Amitié , Paul.

:0091: Lili-Flore :0010: 23/10/2008 22:43

Kikou l'ami, même si ta plume te boude, c'est encore de jolis mots qui se sont assemblés. A toi de trouver les thèmes puisque tu possèdes les mots.Il est heureux que de temps en temps la pluie vous mouille, non mais nous on en a suffisament, un peu pour vous (rire) Bises et bonne soirée