Les quatre saisons de la vie

Publié le par gentle13

Il y a longtemps qu’on ne l’a plus vu

Il a disparu un matin au mois de mai et depuis c’est le silence

Silence assourdissant, absence qui dérange.

 

Sur ses épaules pèsent le poids de la solitude

Car celui qui perd espoir doit se sentir bien seul

L’espérance est une compagne bien agréable 

 

Quand on est à l’automne de sa vie

On voit défiler les printemps

On ne peut les attraper, comme du sable, ils nous filent entres les doigts.

 

A l’hiver de sa vie le temps est plus gris

Son ciel est parsemé d’un rayon de soleil

La jeunesse intrusif… mais tolérée,

 

comme un rappel, un souvenir fugace que l’on fut soi-même un jour au printemps de son existence.

Mais il est un temps pour tout

Publié dans texte perso

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liza Peninon 10/02/2009 17:58

Ton poème me serre le coeur Paul . Trop beau et trop vrai ... Le Temps a toujours été une problématique dans ma conscience quelque peu torturée . Merci beaucoup à toi pour ta visite et tes mots. Bonne journée même s'il est déjà tard ... Gros bisous .Liza

adeline 04/11/2008 09:38

Bonjour je suis curieuse. j'ai cliqué sur votre lien sur le site d'Ile je trouve qu'il est de merveilleux automnes il est vrai que j'habite une région où les couleurs en sont magnifiques que le mien est  aussi agréable qu'un printemps. je vous le partage en poésie

:0091: Lili-Flore :0010: 02/11/2008 22:52

Dans une région de soleil, la pluie doit vous faire du bien, d'accord c'est la saison idéale mais au moins vous en avez aussi, je commencais à croire que vous aviez été rayé de la carte pluvieuse, comme nous de celle du beau temps (rire) Bonne soirée et bigs bises du soir et bon courage pour reprendre le travail

juliette 02/11/2008 18:11

Il fau vivre chaque instant comme s'il était le premier, et ne pas regarder défiler les annéesConseil d'amie

:0091: Lili-Flore :0010: 31/10/2008 16:50

Ja passe te déposer des bisous avec je pense chez toi un ciel grisouille comme ici. Bonne soirée