Sommes nous prêts?

Publié le par gentle13

Et les heures qui défilent, ces longues et interminables heures comme une journée sans fin, qui ressemble à s’y méprendre à l’éternité tellement le temps semble se figer.
Et alors ?
Alors rien !
Pourquoi le dire ?
Et pourquoi ne le dirais-je pas, vit-on sa vie où l’apparence de sa vie, sommes-nous des moutons de panurge EN SUIVANT le berger sans mot dire, sommes-nous des loups affamés en suivant la meute sans se soucier de savoir où elle va, sous prétexte que nous ne sommes pas capables de vivre notre vie seuls que nous ayons toujours besoin des autres pour exister ?
Comment le saurais-je ?
En cherchant justement à comprendre le pourquoi du comment de toutes choses.
Toi qui parle ainsi, le fais tu ?
J’essaie, y parvenais-je, ça c’est une autre histoire. Toute tentative n’est elle pas une semi victoire sur soi, n’est-ce pas le premier pas qui importe et n’est-ce pas lui qui entraîne le prochain et le suivant…
Et où veux-tu en venir avec ce discours ?
 A te faire réfléchir sur les autres options qui s’offrent à chacun de nous, si toutefois la réflexion n’est pas seulement QUE le reflet de ton visage que renvoie ton miroir.
Me prends-tu pour un imbécile ?
 Non ! Pas le moins du monde, c’est toi qui le dis PAS MOI. Mais si tu le penses peut être l’es-tu.
Et maintenant, que faisons-nous de ce constat ?
Tu en fais ce que bon te sembles, ce n’est pas à moi à te dire ce que tu dois ou ne dois pas faire, à moins que tu sollicites l’aide de ceux qui savent !
Es-tu prêt à emprunter le chemin et suivre la voie ? Car le temps du futile est révolu et il est grand d’inverser la tendance car nous avons encore un peu de temps devant nous employons le aux choses essentielles.
L’Amour et l’Espoir sont là comme des guides lumineux qui éclairent notre route. Il suffit d’y penser, il suffit d’y croire car rien n’est irrémédiable quand on est de bonne volonté, c’est dans l’affirmation de soi que l’être se réalise.
Alors mon frère
est-tu prêt

Publié dans texte perso

Commenter cet article

Matricule+S/5341 14/05/2009 10:40

Le hasard m'a conduit sur ce blog qui impose un moment de concentration et de réflexion. Je suis ému par les commentaires de Liza à qui j'adresse mes amitiés virtuelles.

Mirélie 02/05/2009 00:05

J'ai bien aimé la phrase "le temps du futile est révolu...." cela fait écho à "l'essentiel est invisible pour les yeux..." de St Ex. C'est ce que j'essaie de faire presque tout le temps, quand je n'oublie pas. Tu comprendras sans doute mieux pourquoi, quand tu liras l'un de mes derniers articles "essai de poème sur ma fille". Quand j'aurais un peu plus avancé dans mon blog puis je te mettre sur ma newsletter ?Quant à l'amour et l'espoir, que serions nous sans eux ? Rien je pense.Excellent ton texte. Amitiés

:0091: lili Flore :0010: 15/04/2009 16:28

Le temps n'est pas terrible aujourd'hui mais sans pluie si bien qu'il faut arroser les jardinières sinon plus de fleurs. Bonne journée, bigs bisous

Liza 14/04/2009 06:05

Paul j'ai été très profondément touchée par la force et la profondeur de ton message, d'âme à âme, mais je suis à terre, je désespère, je ne sais plus rien de l'espérance, j'ai peur de perdre la foi ... un immense merci de tout mon coeur pour tes mots . Ma vie n'a plus de sens, j'ai trop mal, tu le sais bien . Mais tu es là, encore merci, immensément . Gros bisous .Liza

MOI et mes taille-crayons... 13/04/2009 10:30

J'ai decouvert ton blog grace a KIKOJO et je ne regrette pas il est superbe....Bon Lundi de Pâques...
Lorent.... et ses 2900 Taille-crayon....