Soyons à l'écoute

Publié le par gentle

Au delà du rivage, la barque s'éloigne, l'homme est là seul debout il contemple le monde s'effondrer sur lui même. Il quitte la vie sans regret il va chercher dans la solitude un sens à sa vie, comme si le fait de fuir allait changer quoique se soit.

Bien au contraire on fait que déplacer le problème on le règle pas pour autant.

Mais pour lui c'est autre chose il ne fuis rien, non ! Il cherche ce qu'il a perdu il y a fort longtemps

Amour perdu, je t'aime
Je n’avais pour toi qu'un tendre sentiment
Tu m'aimais plus que je méritais
Que t'ai-je offert en retour ?

Tu étais à mon écoute
Tout sens en éveil
J'étais sourd à ton amour
Pleurs et souffrance fut ton lot quotidien

Ma solitude me pèse
Tel est mon châtiment
Mais à quoi sert le regret
Tu es partis sous d'autres cieux

D'autres bras t'accueillent
D'autres mains te caressent
D'autres oreilles t'écoutent
Mais la faute m'incombe

 

 

L’homme sage sait qu’il ne peut pas vivre seul, il sait le mal qu’on peut faire à l’autre. Il n’y a plus d’homme il n’y a plus de femme il y a plus que des être humains qui cherchent l’amour ce rivage où il fait bon accoster, s’allonger et dormir d’un sommeil paisible

 

 

Soudain elle surgit sans crier gare

Elle est là,

Son cœur bondit dans sa poitrine

Comme un collégien à son premier rendez-vous

 

 

Il connaît la douleur infligé

Sans promettre l’effort il fera

Demain sa femme il l’aimera

Il n’y n’a pas d’autre vérité

 

 

Qui connaît l’avenir que demain on aura ?

 

 

Gentle13

Publié dans texte perso

Commenter cet article