Jeu d'écriture et jeu de mot

Publié le par gentle13

Il est temps se dit-il alors que la nuit faiblissait et que le jour pointait à l’horizon. Le réveil pour certain sera brutal ! Il n’ont pas écouté les avertissements, n’ont pas suivit les signes, pourtant visibles, maintenant l’heure a sonnée : Il est trop tard…

 

Une sonnerie stridente le tira de son sommeil, il ouvrit péniblement les yeux regarda autour de lui mais ne reconnu pas les lieux. Il sentit quelque chose bouger à côté de lui, une créature splendide dormait à moitié nue, il ne la connaissait pas. Le seul souvenir qui lui restait en mémoire c’est que la veille il s’était couché seul comme à son habitude sa femme étant infirmière de nuit. Alors que s’était il passé ?

 

Nul ne le sait mais cela c’est arrivé, sans qu’on y prenne garde le destin est factieux il vous joue des tours. Il tisse sa toile et vous emprisonne. Il est le maître de l’illusion il vous égare dans le labyrinthe de l’existence où vous n’êtes plus qu’un jouet entre ses mains. Il est en quelque sorte un marionnettiste qui tire les ficelles.

 

Entre jeu d’écriture et jeux de mots, le verbe se décline à tous les temps.

 

Je vous donne le chemin à vous maintenant de le tracer, le mystère c’est vous qui allez le créer, par votre imagination. Etes-vous prêt à jouer tout en sachant que l’histoire se modifie au fur et à mesure que vous l’écrivez…

Publié dans anthologie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Mirélie 03/06/2010 17:45



Bonsoir Paul, je suis venue voir ton jeu d'écriture. C'est celui-ci ?


Tu sais, la fréquentation des blogs est très fantaisiste. Il suffit que tu arrêtes de publier pendant u n moment où bien que tu ne rendes visite à personne et personne ne vient en retour.


Pour les jeux d'écriture, il faut les annoncer clairement, mentionner les consignes, précisément, et surtout au début, aller voir tes amis blogueurs pour les inviter à faire ton jeu. C'est aussi
du boulot, tu vois...


Moi, j'en ai un peu marre d'aller rendre visite à des gens sans intérêt juste pour qu'ils viennent me laisser un com. Alors, je laisse venir et voilà. Je n'atteints nullement une cinquantaine de
coms pour un article au bas mot, comme certains, mais je m'en moque.


Je passe beaucoup de temps sur mon écriture, je tente des concours et ne désespère pas de publier un jour, qui sait ?


Bisous et bonne continuation