La cathédrale de l'Amour

Publié le par gentle13

J’étais là devant l’antique cathédrale tombée en ruine, abandonnée par tous. Seuls les souvenirs hantaient encore les lieux. Alors, je fermais les yeux et là soudain elle revivait et resplendissait dans la lumière douce et dorée.

Un bref instant je revis cette cathédrale au temps de sa splendeur quand les fidèles se précipitaient  pour écouter les sermons du vieux curé et surtout quand la musique jaillissait du grand orgue. Un son pur, cristallin s’élevé comme un souffle léger et puissant à la fois.

Mais hélas, la vision une fois disparue, ce n’était plus qu’un vaisseau fantôme issu d’un passé lointain  et déserté. Malgré tout on sentait de temps à autre une sorte d’énergie qui circulait dans les traverses, un courant glacé vous enveloppez et vous transpercez en vous laissant une impression bizarre comme si quelqu’un était entrain de vous passer à travers.

Qu’est-ce donc que cela ?

Je ne sais pas,

Peut-être que l’empreinte énergétique d’un quelconque personnage qui a vécu là et qui a soit aimer soit souffert.

Mais qu’est ce qui la retient ici ?

Là encore je n’ai guère de réponse !

Peut-être que  son âme, par cette souffrance ou cet amour perdu, est restée emprisonnée dans ce lieu et cherche à travers le temps et les souvenirs à revoir l’être aimé.

L’esprit qui est animé de vengeance de rancœur ou de colère ne trouvera pas le repos, il faut de son vivant bannir ces émotions et ces sentiments-là.

Pourquoi ?

Parce qu’avec l’Amour ce sont les seuls bagages que l’on mène avec soi lors du passage.

Quel passage ?

Celui qui conduit à ta naissance !

Tu parles aussi de la cathédrale de l’Amour, mais qu’est-ce donc ?

C’est le CŒUR,  c’est  ton âme, ton moi, ton être véritable.

 

La liberté authentique réside dans le détachement.

Publié dans texte perso

Commenter cet article

Michèle 21/05/2012 17:26


un superbe écrit; merci.


Bonne fin de journée.