Loi et Justice : Mensonge et Vérité

Publié le par gentle13

Il est dit, il est dit

Quoi ? Demain sera comme aujourd’hui et les jours d’après aussi, c’est comme ça : inéluctabilité. Ni hasard ni compromis.

Hier était rempli d’espoir et de promesse, le présent a mis son grain de sel et a fait dérailler la machine, le futur n’a plus n’a plus sa raison d’être en tant que tel.

L’homme est un animal doué de raison mais souvent sa raison s’égare dans les couloirs de la préhistoire. L’histoire est faite d’erreurs successives qui ont marqué notre époque au fer rouge et qui a changé la mentalité humaine pour en devenir …

Pourquoi revenir là-dessus, ça s’est passé il y a tellement longtemps ?

Mais longtemps c’était hier à l’échelle de l’univers, certaines cicatrises ne se referme jamais même s’il s’est écoulé des lustres. Va dire à celui qui a souffert dans sa chair d’oublier, va dire à celui qui a perdu ses proches d’oublier, va dire à celui qui a vu toutes ses erreurs d’oublier.

Sur le terrain des oublis il n’y a pas de règle, il n’y a que des souvenirs : c’est tout ce qui reste à certains. Mais souvent ses souvenirs se sont transformés en cauchemars, ce sont là les mots justes.

La force d’un pays, d’une grande nation c’est la loi et la justice, pas de transgression ni de compromission on ne pactise pas avec le diable. Aux heures les plus noires on ne doit pas céder à la tentation de facilité. Notre pays s’est vautré dans la fange il n’y a pas si longtemps que ça… Et voilà qu’aujourd’hui il recommence les mêmes erreurs que par le passé, l’ennemi n’est plus le même mais ça reste un ennemi.

Le pouvoir est une drogue dangereuse, on promet on ment on se compromet, l’instinct bestial est là caché par le vernis, par les dorures un monde aseptisé où seul compte son égo. Le pouvoir n’a que faire du peuple il se sert simplement de lui comme un marionnettiste de ses poupées. Chiffons cartons papiers voilà ce que nous sommes.

Publié dans texte perso

Commenter cet article