Révélation

Publié le par gentle13

 

Révélation

 

Je suis la lumière et moi les ténèbres

Je suis la sagesse et moi la folie

Je suis le père et moi le fils, et à nous deux nous sommes qui ?

L’être et la lumière : De l’autre côté du miroir nous sommes condamné à être et à rester.

 

C’est le grand mystère ou le grand mensonge c’est selon !

Je suis Dieu et moi son contraire

Je suis le désir et la tentation, je vis dans l’esprit et par le corps. J’emprunte à ma guise ce véhicule grossier, lourd et empoté, celui qui me voit celui là n’est plus !

 

Je suis le gardien du temple, j’emprisonne les secrets et je détiens les clefs qui ouvrent les portes de la révélation. La vérité des uns c’est le hasard des autres.

 

J’use de ma liberté, ni entrave ni lien, je ne crains pas les ombres : je suis leur père.

Je suis le repère, le phare qui illumine les sentiers qui s’entrecroisent et dans lequel se perd la conscience.

 

Je suis sur le qui vive car en proie à des visions qui me poursuivent. Des bras qui m’enserrent des visages qui me sourient, des mains qui me caressent et des ongles qui me griffent : des rigoles, des crevasses où coule mon sang qui brûle comme de l’acide. Et l’angoisse qui m’étreint comme une épouse attentionnée, je cris je me débats impossible de me défaire de ses bras d’acier qui me comprime, je manque de souffle…

 

Je suis le cauchemar qui hante la nuit des hommes, je suis la conscience qui les traquent et qui leur montre leur passé, leur erreurs et leurs mensonges, leurs trahisons. Je suis l’envers du décor et ils devront mettre un genou à terre et demander grâce, faire amende honorable s’ils veulent se débarrasser de moi enfin de la mauvaise partie d’eux même que leur miroir ne reflète plus tellement ils ont arrogants.

Publié dans texte perso

Commenter cet article