Rumeurs et chuchotements

Publié le par gentle13

 

Que puis-je dire, que puis-je faire ? Il a rouvert la blessure fermée il y déjà bien longtemps !

Il y a longtemps que je ne suis plus venu que je n’en reconnais plus les lieux, et pourtant…

SOUVENIR

Des gouttes de sueurs perlent sur son front, la peur se lit sur son visage, les ombres menaçantes pèsent désormais sur sa vie. Plus d’échappatoire il est tant d’agir le temps presse et joue contre lui. Le souvenir d’un passé lointain resurgi dans sa mémoire, des gestes qu’il croyait avoir oublié reviennent par automatisme

REVE

Un cri perce la nuit, un cri qui vous déchire les tympans et vous fait froid dans le dos. Celui qui se croit à l’abri se trompe lourdement car nulle part vous l’êtes et nulle part vous le saurez.

REALITE                   

La nuit j’écris, je lis, je veille

La nuit je m’oublie je laisse la part d’ombre qui est en moi faire son chemin

La nuit je vis quand le monde s’endort, la conscience en éveille, je vois et j’entends ce que le commun ne perçoit pas. Un esprit libre qui plane au dessus du monde, un monde triste, sombre, emprisonné par les mauvaise pensées et actions commises.

RUMEUR

La nuit est inspiratrice, instigatrice, les bruits les sons sont étouffés, on entend un faible bavardage un chuchotement presque comme pour ne pas réveiller le dormeur, la nuit ce n’est pas ce qu’on dit qui compte mais ce qu’on pense derrière ses persiennes. Car la nuit vous change, vous transforme en quelque chose d’autre qui ne vous ressemble pas la journée : Plus d’inhibition,  on transgresse plus aisément les lois et les libertés sous le couvert de l’anonymat : la nuit vous n’êtes plus le bon et gentil garçon obéissant aux lois et contraintes d’une vie professionnelle mais un prédateur qui part à la chasse aux proies trop naïves et imprudentes qui se laisse happées par les lumières artificielles et l’alcool qui grise…

 

Mais attention ce ne sont que des rumeurs, des on-dit tout juste des racontars de la part de gens mal attentionnés et mal veillant. Faut pas non plus écouter ce qu’on dit, vous savez comme ça se passe les gens parlent pour souvent se rendre intéressant pour combler un manque où je ne sais quoi !

Publié dans texte perso

Commenter cet article

juliette 13/05/2011 15:44



La nuit est silence et murmure, un pépiement d'oiseau timide l'ourle parfois


Bises