Stefan Zweig, Robert Musil et Thomas Mann

Publié le par gentle13

Excusez mon insistance, mais je reviens vers vous pour vous parler une dernière fois de ce magnifique roman La confusion des sentiments. Il y a une pléthore d'écrivains, qui à mon sens ne méritent pas toujours d'en porter le nom, lui par contre le mérite à plus d'un titre, c'est un homme de lettre, un remarquable écrivain, mais aussi journaliste et biographe. Dans la même veine, je vous parler de Robert musil (Autrichien) et Thomas Mann des hommes hors du communs qui ont marqués leur époque et laissés une trace indélébile dans l'histoire littéraire.

 

Il est 7h37 du matin en ce mercredi 9 décembre, je viens de terminer le livre de Mr Stefan ZWEIG, « la confusion des sentiments », je vous en avais déjà parlé récemment. Ce que je peux vous dire : c’est bien plus qu’un livre, c’est une symphonie, une partition musicale de génie, les notes sont transformées en mots. J’ai été transporté dans un univers où rarement un livre ne m’a mené, c’est puissant et émouvant, c’est lyrique et poétique. C’est à lire et à relire, une aventure fabuleuse où je me suis laissé entraîner avec un immense plaisir et ce n’est pas un vain mot. Je vous convie si ce n’est déjà fait à lire ce livre.

Publié dans anthologie

Commenter cet article