Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

26 articles avec mes livres

Le Bûcher de Montségur: (16 mars 1244)

Publié le par gentle13

Le Bûcher de Montségur: (16 mars 1244)

L'homme est un être double, à deux faces, il est capable du pire comme du meilleurs. Mais, hélas, l'histoire nous a souvent démontré que l'homme peut être un monstre sanguinaire sans aucun scrupules et aucun état d'âme. Quoique nous faisions nous ne pourrons échapper à notre nature nous sommes des prédateurs au sommet de la chaîne alimentaire. Montségur n'est qu'un exemple parmi des milliers d'autres qui nous ne fait pas honneur...Loin de là

En ce temps-là le Languedoc était pour l'Eglise un danger : ses chefs y toléraient la religion cathare. Pour la France du Nord et la monarchie capétienne, cette province riche, jalouse de son indépendance et de sa culture, mais désunie, était une proie convoitée.
Quand le pape Innocent III, en 1209, prêcha la croisade contre l'hérésie cathare, commença une longue guerre de conquête : armées de croisés, puis armées royales déferlèrent sur le Languedoc. Les efforts conjugués de la royauté, de la Papauté et de l'Inquisition eurent raison de la résistance occitane.
Le 16 mars 1244, Montségur, dernier sanctuaire du catharisme, tombait après un siège de dix mois. Dans une Occitanie annexée à la couronne, il n'y eut plus de tentative de révolte religieuse ni nationale.

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

Charlemagne

Publié le par gentle13

Charlemagne

Jean Favier est un médiéviste français, né à Paris le 2 avril 1932 et mort le 12 août 2014 (à 82 ans)1 à son domicile parisien.

Après des études secondaires aux lycées Buffon et Henri-IV il est élève de l'École nationale des chartes, où il rédige une thèse intitulée Un conseiller de Philippe le Bel : Enguerrand de Marigny et dont il sort major et archiviste paléographe en 1956. Il devient membre de l'École française de Rome.

Il est d'abord conservateur aux Archives nationales de 1958 à 1961. Agrégé d'Histoire en 1961 il est nommé professeur au lycée d'Orléans pour l'année 1961-1962. Il obtient rapidement un poste d'attaché de recherche au CNRS qu'il occupe de 1962 à 1964.

Il soutient en 1967 sa thèse de docorat ès lettres sur Les finances pontificales à l'époque du grand Schisme d'Occident.

Il suit d'abord une carrière d'universitaire comme maître de conférences à l'université de Rennes (1964-1966), comme professeur à l'université de Rouen (1966-1969), puis à Paris, comme directeur d'études à l'École pratique des hautes études (1965-1997) et enfin professeur à l'université de Paris Sorbonne en 1969. Jusqu'en 1997 il y enseigna la paléographie médiévale.

Parallèlement à sa carrière d'enseignant-chercheur, il occupe des fonctions de premier plan dans l'administration de la Culture. En 1975 il est nommé directeur général des Archives de France (assumant aussi directement la direction des Archives nationales) fonctions qu'il occupe durant une période exceptionnelle de 19 ans, de 1975 à 1994, marquée par la promulgation d’une nouvelle Loi sur les Archives, la construction de très nombreux bâtiments d’archives tant à Paris que dans les Départements, et une activité internationale très importante. Puis, de 1994 à 1997, il est le premier président de la Bibliothèque nationale de France.

Il est membre de l'Académie des inscriptions et belles-lettres à partir de 1985 et président de la Commission française pour l'UNESCO. Il dirige la Revue historique de 1973 à 1997.

Publié en 1978 après de nombreuses publications savantes, son Philippe le Bel le fait découvrir d'un large public et inaugure une longue série de publications essentiellement aux éditions Fayard où il dirige aussi, de 1992 à 1995 une Histoire de France en six tomes dont il rédige le second tome intitulé Le Temps des principautés. De l'an mil à 1515.

En 1993, il publie un Dictionnaire de la France médiévale, fruit de quinze ans de travail, qui permet de découvrir en près de mille pages dix siècles d'histoire.

Jean Favier était conservateur du château de Langeais, dans le Val de Loire, conseiller de la Fondation pour l'innovation politique et membre du club Le Siècle.

C'est aussi un homme de radio, animant en particulier sur France Inter l'émission Question pour l'Histoire. De 1984 à 1987 il est administrateur de TF1.

Il était marié depuis 1956 avec Lucie Favier.

Successeur des Césars, Charlemagne dont la personnalité fut multiple, aura influencé la politique de la France et de l’Europe bien au-delà de son règne. Jean Favier brosse ici le plus magistral des portraits de l’Empereur. De l'héritier de l'Empire romain à l'empereur à la barbe fleurie, de l'inventeur de la Couronne de France à celui de l'école, l'Histoire donne bien des visages à Charlemagne ; il est souvent difficile de distinguer la part du mythe et de la réalité. Aussi Jean Favier a-t-il consacré une partie entière de son ouvrage au personnage construit par les siècles. Le grand médiéviste s'attache d'abord à replacer le personnage dans son contexte historique, analysant minutieusement la société dont il est issu. Il brosse également un portrait fouillé de ce souverain dont l'action était toute entière tournée vers un seul but : l'unité politique et religieuse de l'Occident chrétien. Sous le mythe, on découvre un homme raffiné, épris de poésie latine, lisant le grec, artisan d'une renaissance intellectuelle qui n'aura pas d'équivalent avant longtemps. Du système monétaire à l'Église, pas un domaine n'a échappé à son ardeur réformatrice que ses conquêtes ont étendue à un énorme empire : tous les éléments d'une légende étaient réunis, le temps a fait le reste.

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

Bernard MINIER

Publié le par gentle13

Voilà un auteur que j'ai découvert il n'y a pas très longtemps et j'ai adoré donc je vous invite à le découvrir M. Bernard MINIER

 

Glacé

Décembre 2008, dans une vallée encaissée des Pyrénées.

Au petit matin, les ouvriers d’une centrale hydroélectrique découvrent le cadavre d’un cheval sans  tête, accroché à la falaise glacée. Le même jour, une jeune psychologue prend son premier poste dans le centre psychiatrique de haute sécurité qui surplombe la vallée.

Le commandant Servaz, 40 ans, flic hypocondriaque et intuitif, se voit confier cette enquête, la plus étrange de toute sa carrrière.

Pourquoi avoir tué ce cheval à 2 000 mètres d’altitude ? Serait-ce, pour Servaz, le début du cauchemar ?

 
Le prochain achat du même auteur sera LE CERCLE
 
Le cercle 
Un coup de fil surgi du passé, un e-mail énigmatique, qui signe peut-être le retour du plus retors des serial-killers, précipitent le commandant Martin Servaz dans une enquête dangereuse, la plus personnelle de sa vie. Un professeur de de civilisation antique assassiné, un éleveur de chiens dévoré par ses animaux…
Pourquoi la mort s’acharne-t-elle sur Marsac, petite ville universitaire du Sud-Ouest, et son cercle d’étudiants réunissant l’élite de la région ?
Confronté à un univers terrifiant de perversité, Servaz va rouvrir d’anciennes et terribles blessures et faire l’apprentissage de la peur, pour lui-même comme pour les siens.

Après le succès de Glacé, déjà traduit dans de nombreux pays, Bernard Minier, le maître des atmosphères sombres et oppressantes, nous entraîne dans une nouvelle intrigue à couper le souffle, qui renouvelle les lois du genre.

 

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

La parole perdue

Publié le par gentle13

Là encore, voilà un formidable écrivain : Frédéric Lenoir est philosophe et écrivain. Il dirige Le Monde des religions, produit et anime l'émission « Les racines du ciel » sur France culture. Ses livres sont des best seller traduits dans une vingtaine de langues.

 

La basilique de Vézelay : une des plus anciennes églises dédiées à Marie-Madeleine, la pécheresse des Évangiles. Johanna, archéologue médiéviste, tente d'y établir la vérité sur les origines controversées du culte de la sainte. Mais la sérénité de la jeune femme est rapidement troublée par une série de meurtres sur le chantier d'un de ses collègues à Pompéi et l'étrange maladie de sa petite fille, qui semble inexplicablement liée à ces crimes. Johanna se lance alors dans une enquête périlleuse, dont la clé pourrait bien être l'un des plus grands secrets de l'humanité : la mystérieuse phrase tracée par Jésus sur le sable aux pieds de la femme adultère, la seule qu'il ait jamais écrite.

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

Haruki Murakami

Publié le par gentle13

Le connaissais-vous cet écrivain génial qui vient du pays du soleil levant :

Haruki Murakami, l'écrivain des deux mondes

Avec 1Q84 l'auteur glisse du réel au fantastique, une sorte de piège dans lequel vous tombez dès les premières pages, d'aillleurs, à ce sujet, ce fut un triomphe au Japon. Moi qui est déjà lu plusieurs de ces livres je vous les conseille vivement vous ne regretterez à aucun moment de vous y plonger et de vous laissez entraîner à sa suite. Croyez-moi on est vite captif, prisonnier du mot et des verbes. Je n'en dis pas plus à vous de faire l'expérience Murakami

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

Jean Christophe GRANGE

Publié le par gentle13

Bonjour aimez-vous Jean Christophe GRANGE ? Pour ma part je suis fan. J'ai lu de lui plusieurs livre et de film. Le dernier s'appelle MISERERE, j'ai trouvé ce livre fascinant. Tout comme la ligne noire. Si vous n'avez jamais lu cet auteur  et si vous aimez les  sensations forte je vous le conseille.

Miserere

Le meurtre mystérieux d’un chef de choeur, des disparitions d’enfants de choeur, d’horribles mutilations, deux flics vaguement marginaux (un retraité et un toxico) et une ambiance de plus en plus irrespirable. Bienvenue dans l’univers angoissant de Jean-Christophe Grangé, régulièrement adapté au cinéma (Les Rivières pourpres, Le Concile de Pierre et Le Serment des limbes), et dont la réputation de «Stephen King français» est en train de se propager bien au-delà des limites de l’Hexagone!

 

 

Celui là je suis entrain de le lire là encore faut s'accrocher

La forêt des Mânes

Jeanne Korowa n'a fait qu'une erreur.

Elle cherchait le tueur dans la forêt.

C'était la forêt qui était dans le tueur.

Comme l'enfant sauvage au fond
de l'homme.

 

Celui là je ne l'ai pas encore lu mais si il est de la même veine que les deux autres je ne vais pas m'ennuyer.

Le serment des limbes


Quand Mathieu Durey, flic à la brigade criminelle de Paris apprend que Luc, son meilleur ami, flic lui aussi, a tenté de se suicider, il n'a de cesse de comprendre ce geste.
Il découvre que Luc travaillait en secret sur une série de meurtres aux quatre coins de l'Europe, dont les auteurs orchestrent la décomposition des corps des victimes et s'appuient sur la symbolique satanique.
Les meurtriers ont un point en commun : ils ont tous, des années plus tôt, frolé la mort et vécu une «Near Death Experience».
Peu à peu, une vérité stupéfiante se révèle : ces tueurs sont des «miraculés du Diable» et agissent pour lui.
Mathieu saura-t-il préserver sa vie, ses choix, dans cette enquête qui le confronte à la réalité du Diable ?

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

Romain GARY

Publié le par gentle13

j'ai essayé le concepte de remunération de chez over-blog, mais je vois que le système ne fonctionne pas, c'est dommage vu le prix fixé; 0.55 d'EURO. Mais je comprends aisément qu'on ne veuille pas payer pour lire ce qui pourrait être gratuit.

 

Cette semaine, dans "La Grande Librairie", François Busnel propose une émission spéciale Romain Gary. Il reçoit Myriam Anissimov, Paul Audi, André Asséo et Mireille Sacotte, avec la participation en duplex de David Bellos.

Myriam Anissimov

Ecrivain, auteur de nombreux romans, Myriam Anissimov a personnellement connu Romain Gary. Elle a d’ailleurs signé la biographie qui fait référence : Romain Gary, le caméléon, aux éditions Denoël en 2004. Elle a également publié Primo Levi ou la tragédie d’un optimiste, aux éditions Jean-Claude-Lattès en 1996, et est à l’origine de la publication de Suite française, d’Irène Némirovsky.

 

 

 

Romain Gary, l’enchanteur
Myriam Anissimov

 


Paul Audi
Paul Audi, né en 1963, est philosophe. Il est l’auteur d’une douzaine d’ouvrages, dont le dernier s’intitule Créer, paru aux éditions Encre Marine en 2005. Il a déjà travaillé sur l’œuvre de Romain Gary. Il a édité en 2003 une analyse sur la vision garyenne de l’Europe, dans un essai intitulé L’Europe et son fantôme ; il a également édité et préfacé il y a quelques années, pour la collection Folio, des textes de Gary portant sur le général de Gaulle. Il a travaillé actuellement à l’édition d’un second recueil de textes inédits, et en même temps codirigé Le Cahier de l’Herne Romain Gary, publié à l’automne 2005.

Je me suis toujours été un autre
Paul Audi

   
Mireille Sacotte

Légendes du je
"Récits, romans"
Mireille Sacotte est professeur à l’université Sorbonne Nouvelle-Paris-III, elle a dirigé l’édition Quarto Gallimard consacrée à Romain Gary en 2009.

 

 
David Bellos

David Bellos est professeur de littérature française et comparée, et directeur du programme de traduction et communication interculturelle à l’université de Princeton, aux Etats-Unis. Il est bien connu pour ses nombreuses traductions et pour ses biographies de Georges Perec et Jacques Tati. David Bellos a reçu le premier prix Man Booker International Translator’s en 2005 pour ses traductions de romans d’Ismail Kadaré.

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

Dan FRANCK

Publié le par gentle13

Comme à l'accoutumé je vous présente les livres que je découvre sur la grande libraibrie et que je pense digne d'être lu. Aujourd'hui Dan FRANCK

http://www.evene.fr/celebre/biographie/dan-franck-4242.php

Après des études de sociologie à l'université de la Sorbonne, et quelques petits boulots, Dan Franck se consacre, depuis plus de vingt-cinq ans, à l'écriture. Prix du premier roman en 1980, avec 'Les Calendes grecques', il est aussi l'auteur de 'Le Petit Livre de l'orchestre et de ses instruments' ou 'Les Têtes de l'art'. Dan Franck écrit aussi à quatre mains, notamment avec Jean Vautrin (' Les Aventures de Boro reporter') ou Enki Bilal (' Un siècle d'amour'). Son plus célèbre roman reste à ce jour 'La Séparation', sur la rupture amoureuse, traduit en dix-sept langues et adapté au cinéma par Christian Vincent. Outre son activité d'écrivain, Dan Franck est aussi scénariste pour le cinéma et la télévision (' Jean Moulin', réalisé par Yves Boisset, prix du Meilleur scénario de film de télévision au FIPA 2002).

 

Minuit de Dan FRANCK

 

Les héros, les traîtres et les autres
Dan Franck conjugue la minutie de l'historien et la patte du romancier pour nous raconter les grandeurs et les misères des intellectuels et des artistes français sous l'Occupation. Lorsque la barbarie nazie déferle sur la France, quelques héros se dressent avec courage, tels Saint-Exupéry ou René Char. D'autres se complaisent dans l'abject, comme Céline, Jouhandeau ou Drieu la Rochelle. Et puis l'immense majorité, qui passe prudemment du système D ou même de la collaboration pas trop compromettante à l'engagement tardif dans la Résistance. Cette fresque tragique nous montre que, en temps de guerre, les hommes célèbres ne sont guère différents des gens ordinaires...

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

Bertrand LATOUR

Publié le par gentle13

Connaissez-vous Bertrand LATOUR ? Oui, non ! Pour ma part c'est un illustre inconnu dont je viens de découvir le nom sur le net et qui est considérer par certains comme étant le meilleur écrivain de France, comme toujours je vous laisse vous faire votre propre opinion. Le résumé pris sur le ssite de la FNAC Bonne lecture

 

Jules est chauffeur de limousine au « Palace », l’un des plus grands hôtels parisiens. Au volant de Mercedes rutilantes, il conduit grands patrons, call girls, stars du show bizz, nouveaux russes, chefs de guerre et milliardaires en vacances. Discret (un chauffeur n’entend rien et ne voit rien…), charmant (mais pas trop car un chauffeur ne doit pas avoir l’air de s’amuser), disponible (un chauffeur n’a pas d’horaires), il sait traverser Paris à 100 km/h avec une meute de paparazzi à ses trousses, faire risette avec un singe pendant que son propriétaire s’amuse dans une partie fine, jouer au chevalier servant avec une américaine nymphomane jusqu’au bout de la nuit et, bien-sûr, trouver le restaurant, le musée, la boutique, le zoo ou le peep show dont rêve chacun de ses clients. Des plus grandes tables de Paris aux soirées de débauche à Neuilly en passant par les pistes du Bourget où se posent les jets privés, Jules assiste aux premières loges - mais en spectateur aux fins de mois difficiles à la vie des très riches. Il connaît leurs habitudes, recueille leurs confidences, compose avec leurs manies, partage leurs secrets et surtout, surtout, attend leurs généreux pourboires. Car Jules est en guerre. En guerre avec ses collègues pour conduire les meilleurs « tipers » (ceux qui donnent les plus gros pourboires). En guerre avec Paula, la femme de sa vie à qui il veut offrir la « belle » vie. Ou rien. Jusqu’où est-il prêt à aller pour atterrir, un jour, sur la banquette arrière ? Aussi loin que ses passagers le veulent, et même au-delà puisqu’il devient la pièce maîtresse d’une machination aussi rémunératrice que dangereuse… Enfant de Kerouac et Bukowski, Latour nous plonge dans l’intimité des VIP au rythme trépidant de sa prose survitaminée. Humour décapant, phrases précises et rythmées, « Un milliard et des poussières » n’est pas écrit par un chauffeur tombé dans l’écriture, mais par un écrivain tombé dans la chauffe.


Un milliard et des poussières

 

Comme un beau grand slow collé
Comme un beau grand slow collé

Montréal offre cet avantage d'être l'Amérique, les sous-titres en moins.
On y roule en pick-up Dodge en écoutant Jacques Brel, on y boit de la bière du Missouri en mangeant de la poutine, on commence ses phrases par " Hey, man! " qu'on termine par " Tabernacle! ". Envisagé sous cet angle, quand on est français et qu'on n'aime pas les sous-titres, Montréal est un bon deal. Or donc, les huit héros des huit nouvelles de ce livre se retrouvent à Montréal pour des raisons parfois précises, souvent obscures.
On y rencontre Antoine, héritier d'une famille richissime qui met enceinte une furie originaire de Toronto. Laure, qui se lamente de ne pas être enceinte et croise, dans un face-à-face explosif, une belle Américaine qui risque de l'être bientôt. On y trouve Louis, seul et unique ambulancier-écrivain sur terre, qui d'ailleurs, à son grand désespoir, est plus ambulancier qu'écrivain. Et l'intrépide Andrew, qui n'a pas inventé la poudre mais s'y entend à y mettre le feu avec une désarmante innocence. Enfin Romain, qui traverse avec le sourire une journée de cauchemar où défile une faune québécoise loufoque et allumée. Avec une écriture acide et tendre, Bertrand Latour raconte avec virtuosité huit crises d'adolescence éternelle, quelque part entre Paris et Montréal, entre Philippe Djian et John Fante.

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

La grande librairie

Publié le par gentle13

Comme tous les dimanches ma rubrique de la grande librairie, au jourd'hui 4 auteurs dont deux de connus et deux qui ne tarderont pas à le devenir avec pour une son premier livre, je ne vous en dis pas plus je vous laisse découvrir les auteurs. J'espère que mes choix vous incitera à les lires.

 

Professeur à la Stanford University, membre de l’Académie française, Michel Serres a écrit de nombreux livres de philosophie et d’histoire des sciences, dont la série des Hermès, aux éditions de Minuit ; Les cinq sens, chez Grasset, ou Le contrat naturel et Le tiers-instruit, chez François-Bourin. Hominescence, L’incandescent, Rameaux et Récits d’humanisme, parus aux éditions Le Pommier, construisent le "grand récit" de l’humanité.
Sa philosophie inclut une réflexion sur la littérature (Jules Verne, Zola, Balzac), la peinture (Carpaccio), la technique (L’art des ponts : homo pontifex) et les problèmes de notre temps (Le mal propre, La guerre mondiale). Michel Serres est l’un des rares philosophes contemporains à proposer une vision du monde ouverte, fondée sur l’alliance des sciences et des humanités.

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/IMG/jpg/010953_12_1aa.jpg


 

Biogée
Michel Serres
Ed. Dialogues, septembre 2010
196 p. - 22 euros

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/IMG/jpg/010953_12_1bb.jpg
Infos éditeur

 

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/IMG/jpg/010953_12_2aa.jpg


Agrégé et docteur ès lettres, Fabrice Humbert est enseignant et écrivain. Alors que son troisième livre, L’Origine de la violence, vient de recevoir le prix Renaudot du livre de poche 2010.
Site de l’auteur

La Fortune de Sila
Fabrice Humbert
Ed. Le Passage, coll. Littérature, septembre 2010
320 p. - 18 euros
Infos éditeur

 

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/IMG/jpg/010953_12_3aa.jpg

Ancien élève de l’Ecole normale supérieure, Eric-Emmanuel Schmitt est agrégé de philosophie. En 1991, il publie sa première pièce, La Nuit de Valognes, et rencontre un succès immédiat. Mais il s’impose véritablement en 1993, avec Le Visiteur, qui lui vaudra trois Molière.
Parallèlement, depuis 1997, Eric-Emmanuel Schmitt écrit des romans, comme La Secte des égoïstes, L’Evangile selon Pilate ou son Cycle de l’invisible. Passionné de musique, il a touché à l’opéra, avec la traduction en français de deux œuvres de Mozart : Les Noces de Figaro et Don Giovanni.
Ses livres, dont Concerto à la mémoire d’un ange, un des best-sellers du printemps 2010, sont traduits en quarante-trois langues.

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/IMG/jpg/010953_12_3bb.jpg


Site de l’auteur
Quand je pense que Beethoven est mort
alors que tant de crétins vivent...

Suivi de Kiki van Beethoven
Eric-Emmanuel Schmitt
Ed. Albin-Michel, septembre 2010
198 p. - 22,90 euros

 

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/IMG/jpg/010953_12_4aa.jpg


Hélène Grémillon a 32 ans. Le Confident est son premier roman.

Le Confident
Hélène Grémillon
Ed. Plon, août 2010
198 p. - 22,90 euros

http://www.france5.fr/la-grande-librairie/IMG/jpg/010953_12_4bb.jpg

Infos éditeur

Publié dans mes livres

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>