Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

La grande Librairie : Elisabeth Badinter

10 Février 2018 , Rédigé par gentle13

Iront nous, hélas,vers une chasse aux sorcières, vengeance et délations. L'homme sans généraliser, bien entendu;est responsable de cet état de fait. La parole est libératrice pas la dénonciation.

 

« Les Français connaissent mal celle qui fut la mère de Marie-Antoinette. Pourtant, Marie-Thérèse d Autriche (1717-1780) est l'une des grandes figures tutélaires de son pays. Je l'ai découverte par sa correspondance privée, dans laquelle elle se révèle guerrière, politique avisée, mère tendre et sévère.



Mais cette mère-là n est pas n importe laquelle, c est une femme au pouvoir absolu, hérité des Habsbourg, qui régna pendant quarante ans sur le plus grand empire d'Europe. Et, ce faisant, elle eut à gérer trois vies, parfois en opposition les unes avec les autres : épouse d'un mari adoré et volage, mère de seize enfants, souveraine d un immense territoire.
Cette gageure qu aucun souverain masculin n'eut à connaître, j ai voulu tenter de la comprendre : qui fut cette femme et comment elle put ou non concilier ses différents statuts. Prendre la mesure, en somme, de ses forces et faiblesses, de ses priorités et inévitables contradictions.

Ce portrait, qui puise à des sources abondantes et souvent inédites, ne saurait être exhaustif : Marie-Thérèse garde bien des mystères. Cette femme incomparable en son temps, qui inaugure une nouvelle image de la souveraineté et de la maternité, ressemble, sous certains aspects, aux femmes du XXIe siècle. »

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article