Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

Histoire de France : les Robertiens

27 Juin 2020 , Rédigé par gentle13

N'étant pas historien, mais simple amateur et curieux de cette époque, je vais donc chercher sur wikipédia les informations dont j'ai besoin. 

La famille des Robertiens est une famille de la noblesse franque qui tire son nom du prénom Robert que portèrent un grand nombre de ses membres. La puissance des Robertiens, fortement implantés en Neustrie, s'explique moins par « leur carrière royale intermittente » que par leur « capacité à renoncer au trône pour affermir leur position »1 dans le royaume et le diriger de fait. Trois membres de la famille accédèrent au trône : Eudes en 888, son frère Robert Ier en 922 et le petit-fils de ce dernier, Hugues Capet en 987. Les descendants de ce dernier sont nommés Capétiens et régnèrent sur la France sans interruption de 987 à 1792 (805 ans) puis de 1815 à 1848 (33 ans). Ainsi, de 888 à 1848, soit pendant environ 960 ans, la famille issue des Robertiens a joué un rôle politique de premier plan en France

Eudes (roi des Francs)

à La Fère, comte de Paris et marquis de Neustrie (866-868 puis 886-888), est un roi des Francs (888-898), premier roi de la dynastie des Robertiens.

Robert Ier (roi des Francs)

né vers 860 – mort le 

Il est élu roi de Francie occidentale en 922. Fils cadet du comte d'Anjou Robert le Fort (vers 815/30866) et probablement d'Emma de Bourgogne, fille cadette du comte Conrad Ier et d'Adélaïde d'Alsace, il est le frère d'Eudes et le grand-père d'Hugues Capet.

D'une première épouse nommée Aélis (ou Adèle) du Maine, Robert avait eu :

Il épouse ensuite Béatrice de Vermandois, fille d'Herbert Ier, comte de Vermandois, arrière-petite-fille de Bernard, roi d'Italie, lui-même petit-fils de Charlemagne. De ce mariage naissent deux enfants :

Robert Ier a été inhumé en l’abbaye Sainte-Colombe fondée par le roi des Francs Clotaire II en 620. Lors de la Révolution, le monastère a été détruit. Sa disparition totale est interrompue en 1842. En 1853, des fouilles entreprises dans la crypte mirent au jour plusieurs sépultures. Aucune d’entre elles ne peut lui être attribuée.

Lire la suite

Histoire de France : Les Carolingiens

26 Juin 2020 , Rédigé par gentle13

Aujourd'hui je vous parlerais des Carolingiens avec le plus célèbre d'entre eux : Je veux bien entendu parler de Charlemagne. On ne connaît pas à proprement parler sa date de naissance elle est malheureusement très approximative peut être 2 avril 742 voire 747 ou 748, on sait par contre la date de sa mort le 28 janvier 814 à, Aix la Chapelle. Roi des francs et empereur appartenant à la dynastie des Carolingiens. Je laisse le soin à notre regretté historien Jean Favier le soin d'en parler, il le fera mieux que moi. La transition est toute trouvé pour vous parler d'Hugues Capet, dynastie des Capétiens... Mais on verra ça dans le prochain article.

 

Il y a le Charlemagne de l'histoire et celui de la légende. L'un a façonné une nouvelle Europe, l'autre a donné à rêver. Les deux, l'homme qu'il fut et le personnage qu'a construit le temps, ont fourni pendant douze siècles la plus étonnante des références, aussi bien intellectuelle que politique. Ce livre consacré au Charlemagne de l'histoire ne manque pas de donner sa place au Charlemagne des chansons de geste, à celui du Saint Empire ou du royaume capétien, à celui de Napoléon ou de la Troisième République.
L'homme et son œuvre sont d'une diversité qui touche au paradoxe. Le souci qui conduit et domine son action c'est celui de l'unité politique et religieuse de l'Occident chrétien. Homme d'Etat à la rude autorité mais sensible aux conseils de l'entourage qu'il s'est choisi, autodidacte féru de poésie latine et lisant le grec, initiateur d'une renaissance intellectuelle conçue pour les laïcs comme les clercs, mais aussi d'une nouvelle construction politique et d'un système monétaire qui durera mille ans, chef de guerre sans pitié et défenseur de la foi sur les champs de bataille comme dans les débats théologiques, organisateur d'un véritable Etat et fédérateur de peuples, attentif à l'enseignement que l'on dispense dans les écoles aussi bien qu'à la bonne tenue des domaines et à la composition des jardins, tel est l'étonnant roi des Francs et des Lombards qui, à Noël 800, devient empereur.
Charlemagne est profondément un homme de ce pays du Rhin, de la Meuse et de la Moselle qui est celui de ses ancêtres. C'est vers l'Elbe et vers le Danube qu'il se porte le plus souvent. Mais il impose sa loi à l'Italie, tente de prendre pied en Espagne, entretient des relations difficiles avec Byzance et ne néglige pas le califat de Bagdad. Le fulgurant chef de guerre est, pour gouverner, capable de prendre le temps de la réflexion. Et l'infatigable cavalier des campagnes d'été se dote d'une capitale parce que le temps n'est plus au gouvernement itinérant dans un empire qui ne cesse de s'étendre.

Lire la suite

Histoire de France : Les mérovingiens

24 Juin 2020 , Rédigé par gentle13

Elle commence il y a fort longtemps, mais je passerais certaines périodes et certains personnages. Pourtant le moyen-âge est une formidable période où s'est forgé notre histoire avec des personnage incontournable que tous le monde où...presque connaît, mais qui je pense on disparut de nos manuels scolaires. Il n'y a qu'à lire Augustin Thierry "Récits des temps mérovingiens" Il fait revivre en une suite de scènes colorées  ce passé barbare, puissant et méconnu. Grand livre des sources Mérovingiennes de notre civilisation , ce recueil illustre les événements qui agitèrent les règnes des quatre fils de Clotaire 1er Chilpéric, Sigebert, Gontran, Caribert qui se partagèrent la Gaule, et des reines fières ou infortunées : Frédégonde, Brunehaut et Galswinthe. Mais pas seulement n'oublions pas de parler de Grégoire de Tours né en 538, évêque de Tours à l'âge de trente-quatre ans. Quand il est mort en 594, il laisse donc un témoignage hors pair sur VIe siècle si peu connu et si important son livre : l'histoire des rois francs.

il y aussi Roger-Xavier Lantéri dans son livre intitulé : Les Mérovingiennes. Laurent Theis Clovis qui n'a pas entendu parler du vas de Soisson, la pieuse Clothilde, son épouse, de la victoire de Tolbiac, le "courbe-toi fier Sicambre" et la colombe de Reims. Sans oubliais l'excellent livre de Georges Tessier : "Le Baptême de Clovis" que je recommande vivement à toutes et à tous. 

Il y aussi un autre auteur, que je ne connaissais pas : Paul Murray Kendall et que j'ai découvert avec ce livre "Mon Frère Chilperic", dont je vous ai déjà parlé ci-dessus. cet article pour compléter ce bref aperçu sur les Mérovingiens.

 

 

Lire la suite

louis XIV l'envers du soleil

21 Juin 2020 , Rédigé par gentle13

Le Roi Soleil, sous son impassibilité et sa sévérité ostentatoire, dissimulait la faiblesse d'un être toujours sur la défensive. Derrière l'aisance du monarque était fragilité de l'homme soucieux d'être rassuré.

Michel de Grèce, descendant de Louis XIV, porte ici un regard révolutionna sur son illustre ancêtre sans craindre de révéler l'envers du mythe.

Un livre fabuleux que je suis en train de lire, où, j'ai appris énormément de détail que j'ignorais sur ce personnage, orgueilleux et jaloux.

Lire la suite