Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

Amour et désespoir

11 Avril 2007 , Rédigé par gentle Publié dans #texte perso

Que faire de ces jours qui me restent à vivre, l’amour nous quitte, nous fui, en nous laissant désespéré sur le quai d’une gare. Nous restons là hébétés sans bien comprendre ce qui nous tombe dessus.

 

Là les bras ballant la tête et le cœur à l’envers

Le monde s’écroule sur vous

Vous êtes enseveli sous des tonnes d’incompréhension

Et pourtant quelque part au fond de vous une petite voix vous parle

 

Que vous dit elle ?

Ah ! Mystère

Vous voulez vous vraiment savoir !

Etes-vous  prêt à entendre votre propre vérité !

 

Etes vous sûr de vouloir voir votre vrai visage sans en avoir honte ?

Et une voix surgit du néant en hurlant

Des mots incompréhensibles

Car vous parlez le langage de la colère

 

Mépris et dépit mais le mal est fait

Regret et remord à quoi bon !

Que vous reste-t-il ?

Solitude et chagrin voilà votre lot

 

Les mots ne sont pas tendres quand ils sont justes

A nous de savoir les accepter quand nous sommes coupables.

Fuir par manque de courage, abandon par faiblesse nous nous trouvons toutes les excuses pour abréger une situation que nous avons souvent crée nous même. Seulement nous ne sommes pas seuls en cause il y a l’autre qui ne comprend pas ce qui lui arrive, qui se retrouve devant le fait accompli parce que nous ne lui laissons aucun autre choix qu’un vide indescriptible. Une solitude subite, on se trouve comme amputé d’une partie de soi et il faut vivre avec parce que la vie continue mais le cœur n’y est plus, l’envie non plus car chaque jour faut trouver une raison particulière pour rester en vie. D’un coup notre ciel s’obscurci, les nuages noires s’amoncellent une averse de larmes à vous noyer dans le chagrin : Le vôtre. 

Gentle 13

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Je trouve ce texte particulièrement beau. Je me suis aventurée un peu plus dans vos écrits. "Amputé d'ue partie de soi" C'est une trés belle expression pour décrire la déchirure de cette absence et de ce désamour. <br /> Merci Gentle
Répondre
A
bonsoir orchi mauve je ne parviens à te poster un com sur ton site, merci de ta vistie mais pourquoi parler d'autosatisfaction mon texte le fait il ressortir ? Si c'est le cas je ferais plus attention  la prochaine fois<br /> Gros bisou et bonne soirée<br /> Armando
Répondre
O
Nous savons tous que nous ne sommes pas parfaits, je pense et n'en tirons ni gloire, ni excuse.Ne vis pas trop dans le remords, frère ennemi de l'autosatisfaction, reste dans le monde intermédiaire du possible et de la bonne volonté.Amitiés
Répondre
F
Voilà ... par hasard tu passes chez moi dans mon petit monde de poésie et j'arrive dans ton antre j'ose tourner la clef et je reste là ... à lire à te lire à revivre certains instants de ma vie ... et à réfléchir ... Merci pour tes superbes écrits ... Il y a des gens pour qui un petit déclic se fait ... sans parfois savoir pourquoi et bien voilà tu viens en un instant, un seul commentaire dans mon petit univers, dans faire partie ... Amitiés.  J'espère te croiser à nouveau moi c'est certain je reviendrai ...
Répondre