Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

Contrat social

14 Mars 2011 , Rédigé par gentle13 Publié dans #texte perso

J’ai vu les étoiles brillaient dans le ciel, j’ai vu l’astre flamboyant dardé ses rayons comme des piques acérées, j’ai vu le guerrier lumineux l’épée à double tranchant à la main.

 

Le gardien de la porte Nord, le dernier rempart d’une civilisation en déclin. Cependant, il reste un espoir, aussi ténu soit il. N’ayons pas peur, ni des mots ni des armes, gardons foi en l’humanité et en sa volonté d’aller de l’avant. C’est la ronde des siècles, la roue de la vie qui ne tourne pas toujours dans le bons sens. Tout ce qui vit meure et tout ce qui meure vit telle est la grande loi cosmique : l’immanence. Le principe créateur.

 

Le temps viendra où l’homme comprendra ses erreurs mais le temps lui est compté, un compte à rebours qui joue en sa défaveur, il devra livrer l’ultime bataille celle qui mènera contre lui-même. Au prix d’effort incessant il en ressortira peut être victorieux mais rien n’est moins sûr. Il lui faudra d’abord et avant tout se débarrasser de sa vieille dépouille faite d’égoïsme et d’arrogance, non pas d’être le dernier des derniers mais bien au contre le premier des deniers celui qui ralliera à sa cause, sous sa bannière flamboyante, les justes et les laissés pur comptes. Les artisans d’un monde nouveau, qui sortiront des gravats de la guerre une cité nouvelle non pas faite d’ors et de lumière mais de justice et de morale.

Utopie ?

C’est l’utopie qui conduira l’homme à un nouvel ordre social : Celui de relever le défi de rassembler, d’édifier un nouveau système une sorte de « contrat social »à la rousseau.

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

daniel 27/03/2011 09:44



j'aime beaucoup ce texte dont je partage les valeurs !


l'homme n'emportera rien avec lui et demain est déjà bien après-demain !


la roue tourne trop ,vite !


le monde n'attend pas !


alors , si nous le pouvons , pourquoi ne pas procurer un tout petit peu de bonheur aux autres


bonne journée



juliette 15/03/2011 18:48



Tu es devenu un bel écrivain, mon ami



mimi 14/03/2011 11:26



bravo pour ce texte 


que je reçois avec des mots à la fois simples et forts 


qui en disent long sur ce "contrat social" dont "on" parle beaucoup !


bonne semaine et que Rousseau entende ta voix