Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

Henri III

29 Novembre 2017 , Rédigé par gentle13

L’image que Pierre Chevalier donne d’Henri III à partir de nombreux travaux récents est bien différente de celle d’un prince débauché totalement absorbé par ses plaisirs qu’ont transmise ses contemporains et que la postérité a acceptée les yeux fermés. Ainsi, plutôt que d’homosexualité, il faut parler à son sujet d’une tendance au transsexualisme pour rendre compte de son goût des toilettes extravagantes. Quant au rôle des fameux « mignons » au demeurant coureurs de jupons impénitents , il s’explique par l’isolement politique du roi et la nécessité de disposer d’hommes sûrs qui lui servissent de boucliers contre les Grands. Enfin, peu de souverains ont autant que lui eu le souci de leur royaume, comme en témoignent les multiples et excellentes réformes qu’il entreprit.

Pierre CHEVALIER


Le malheur de ce « très bon prince », comme le dit le chroniqueur Pierre de l’Estoile, ne fut-il pas, en définitive, de n’avoir pas « rencontré un bon siècle » ?


Professeur émérite à l’université de Paris XII, spécialiste d’histoire religieuse et de la Franc-Maçonnerie, Pierre Chevalier a publié, outre des travaux d’érudition, une Histoire de la Franc-Maçonnerie française (3 vol.), une biographie de Louis XIII (Grand prix Gobert de l’Académie française) et La Séparation de l’Eglise et de l’Ecole

 

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

honorius 01/12/2017 20:32

il est vrai que trop souvent on ne traite le passé que sous un angle, souvent loin de la réalité. Amitiés du vieux sorcier