Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

Florian Zeller

14 Mai 2007 , Rédigé par gentle13 Publié dans #anthologie

Là encore une jeunesse talentueuse que je viens de découvrir et que je vous livre aussitôt, je me constitue à la fois une bibliothèque et je prends un vif plaisir à vous faire partager cette passion qui m'anime depuis fort longtemps et qui maintenant ne me quittera plus. Mais en  plus de lire j'aime aussi écrire même si je n'ai pas le talent de ces écrivains et poètes, mais peu importe je prends plaisir à le faire et cela suffit à mon bonheur d'être là et partager avec vous ces moments d'émotions, je vous remercie donc de me suivre.

Gentle13

Florian Zeller, né le 28 juin 1979, à Paris, est un écrivain français. Ses romans ont connu un vrai succès en France et à l'étranger. Il a enseigné la littérature à l'Institut d'études politiques de Paris, dont il est un ancien élève. Il écrit également pour le théâtre. Ses pièces sont jouées et applaudies dans de nombreux pays.


Il est le compagnon de l'actrice Marine Delterme.

 

Résumé du livre

'Que devient la blancheur quand la neige a fondu ? ' Une boue tiède et épaisse, répond notre héros qui patauge pour retrouver sa Lou disparue. Il y aura l'illusion d'un retour à la douceur d'avant, la tentation de l'oubli, la fascination de la vengeance. Et parce que l'amour est une impasse, il y aura aussi le désespoir de ne pas être aimé. Mais tout ceci n'est qu'un prétexte. C'est toujours au dedans de soi que l'on tombe lorsque l'on tombe amoureux. A travers cette histoire, notre héros viendra toucher sa propre boue, celle qui remonte à l'origine de tout, celle qui nous est la plus commune : notre propre naissance.

INTERVIEW DE FLORIAN ZELLER

L'éloge de l'âge mûr

Pour son quatrième roman, Florian Zeller fait un bond en arrière ou plutôt s'intéresse à ce passage si difficile de l'enfance à l'âge adulte. En un mot l'adolescence... Vaste thème qui touche tout le monde. Rencontre avec un jeune écrivain talentueux qui n'a pas fini de prendre du poil de la bête.

 Lire "INTERVIEW DE FLORIAN ZELLER"

Les extraits de "Neiges artificielles"

Morceau choisi
Il faut dire que je revenais justement d'un dîner où il y en avait plein. Florian m'avait dit qu'il valait mieux ne pas se pointer au Star avant minuit, et j'avais accepté ce dîner avant de m'y rendre. Ca faisait plus d'un mois que Marie m'invitait régulièrement et que je décommandais à la dernière minute. J'avais eu, jusqu'à ce soir-là, une très bonne intuition.
Pendant tout le dîner, je n'avais pratiquement pas ouvert la bouche, sauf pour manger. Je n'attendais qu'une seule chose,...

- chapitre : Première Partie Chapitre 2 - page : 23 - éditeur : J’ai Lu -

 

 

Pour vous inciter à en savoir lire, je tenterais de répondre à la question posée par une autre : Qu'est-ce qu'il attendait ?

Morceau choisi
Il fallait procéder méthodiquement. Je ne voyais que deux endroits possibles. Le métro et le pressing. Le souvenir de la mise en garde contre les pickpockets, à la station Bastille, suffit à me faire perdre tous mes moyens. Je me voyais déjà sur l'un des sièges canari du quai en train d'attendre ce métro de malheur. J'imaginais très facilement un type passer devant moi sans susciter mon attention et, avec l'adresse d'un professionnel, me voler mon portable. Ou alors dans le métro. La femme, son gosse et la grand-mère étaient peut-être de mèche. Le premier, le petit, avait pour mission de me distraire, la grand-mère de m'amadouer, et la femme de me chiper le téléphone. L'autre possibilité était celle du pressing. Je l'avais peut-être oublié sur le comptoir. C'était le scénario le plus réconfortant.

- chapitre : Deuxième Partie Chapitre 1 - page : 65 - éditeur : J’ai Lu -

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
:
l'adolescence est un vaste roblème plus un enfant et pas encore un adulte, c'est une période dificile pour la plupart  et nous nous hatons de vite l'enfouir au fond de nous car nous n'avons pas souvent de quoi en être fier. bonne fin de journée et bises du jour, sur Paris le temps est gris avec par ci par là un rayon de soleil, qui ne m'a pas empêcher de faire une petite balade de santé.  :0014:
Répondre
A
c est vraiment formidable cette capacité que tu a de nous enmener avec toi dans ta passion oui oui je te le dis .. tu nous fait toujours plein de découverte et nous ouvres des portes sur du nouveau toujours .. vraiment c est super .. bisous a toi
Répondre
F
Gentle 13 moi qui adore le lecture passer chez toi est mon grand moment d'évasion ! Merci bisous tendres
Répondre
B
bonsoir Armandoet bien je ne le connais pas ...mais il est tout jeune ..28 ans ...l'avenir est devant luije te souhaite une excellente soirée
Répondre