Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
  le blog anthologie

Émile Nelligan

9 Juin 2006 , Rédigé par gentle Publié dans #anthologie

Bonjour à vous et bienvenue sur e blog anthologie de gentle. Le blog poétique qui vous présentera les auteurs connus, le blog qui merttra en avant les auteurs les moins connus mais qui ont autant de talent que ceux dont ont parlent le plus souvent. Il existe de nombreux site sur le web qui traite de poésie et de littéraure partant de ce principe je n'ai que l'embarras du choix pour créé des articles et mettre en évidence leur poèmes, leurs écrits aussi bien leur biographie afin d'en savoir un peu plus sur leur vie et leur parcours.
Aujourd'hui j'irais traîné mes guêtres du côté du canada avec un jeune auteur qui s'apelle Emile Nelligan 1879-1941, toujours vivant dans le coeur des passionnés, souvenir vivace qui reste gravé dans la mémoire de tout pays. Vous avez un résumé de ce qu'il a fait durant une période determiné qui se situe entre 16 et dix neuf ans, autant de talent pour finir interné c'est triste tout de même.
Armado

L'oeuvre d'Émile Nelligan compte quelque 170 poèmes, sonnets, rondeaux, chansons et poèmes en prose. Ce qui est étonnant, c'est qu'il a écrit tout cela entre les âges de seize et dix-neuf ans. Il avait publié seulement vingt-trois poèmes avant son internement, mais, en 1904, grâce à la diligence de son ami Louis Dantin et à l'aide de sa mère, 107 poèmes ont été publiés dans Émile Nelligan et son oeuvre, avec une préface de Dantin. Trois autres éditions ont été publiées en 1925, 1932 et 1945. En 1952, Luc Lacourcière a publié une édition complète des poèmes de Nelligan intitulée Poésies complètes : 1869-1899, contenant les 107 poèmes rassemblés par Dantin et d'autres poèmes, écrits par Nelligan avant son hospitalisation, qui avaient été envoyés à des amis ou retrouvés parmi ses papiers. Cette édition a été réimprimée plusieurs fois, la dernière en 1989.

Bannière : Archives de poésie canadienne


Émile Nelligan (1879-1941)

Un choix de ses poèmes

Photo d'Émile Nelligan
Ma pensée est couleur de lumières lointaines,
Du fond de quelque crypte aux vagues profondeurs.
Elle a l'éclat parfois des subtiles verdeurs
D'un golfe où le soleil abaisse ses antennes.

En un jardin sonore, au soupir de fontaines,
Elle a vécu dans les soirs doux, dans les odeurs;
Ma pensée est couleur de lumières lointaines,
Du fond de quelque crypte aux vagues profondeurs.

Elle court à jamais les blanches prétentaines,
Au pays angélique où montent ses ardeurs,
Et, loin de la matière et des brutes laideurs,
Elle rêve l'essor aux célestes Athènes.


Ma pensée est couleur de lunes d'or lointaines.
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
coucou voici un dimanche bien chaud je retourne a la piscine..bisous
Répondre
M
bon et bien si tu veux toujours j attend ton mail.. je l ai vraiment pas .. demain je ne serai pas là de la journée.. bisous
Répondre