Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Fin d’une époque

Publié le par gentle13

J’ai vu tant de choses que je n’aurais pas du voir et tant de choses que je n’ai pas vu et que j’aurais du voir ; mais c’est ainsi !!!

Il y a un avant il y aura un après, il y a l’orage et la tempête, il y a la terre qui gronde et l’eau qui déverse sa colère. Il y a le feu qui brûle et qui consume : Les quatre chevaliers de l’apocalypse livrent le dernier et ultime combat

 

J’ai vu les larmes de sang se transformer en larmes de joie, j’ai vu les rides s’estompées et la vieillesse partir en fumée.

 

J’ai vu le miracle de la vie, j’ai vu la naissance d’une aube nouvelle. Une terre sans larmes, ni cri ni peur, j’au vu à l’œuvre la double guérison celle du corps et de l’esprit.

J’ai vu le ciel s’ouvrit j’ai vu le père et le fils, vision extatique d’une milice céleste où l’archange Gabriel brandissant le glaive de la paix, j’ai vu les légions fondre sur la terre balayant tout sur le passage d’un souffle terrifiant, j’ai vu le fier arrogant ployé un genou à terre en demandant grâce. Et surtout j’ai vu le faible et l’orphelin, la mère et l’enfant le sourire aux lèvres et les bras levés au ciel, visage resplendissant en entonnant un alléluia et un hosanna.

Rien n’arrive jamais par hasard.

C’est inscrit dans le temps et l’horloge de l’univers à son propre rythme.

C’est donc à nous à régler notre heure pour être au diapason et de vibrer au même rythme.

Voila ce que j’ai vu !!!

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

Contrat social

Publié le par gentle13

J’ai vu les étoiles brillaient dans le ciel, j’ai vu l’astre flamboyant dardé ses rayons comme des piques acérées, j’ai vu le guerrier lumineux l’épée à double tranchant à la main.

 

Le gardien de la porte Nord, le dernier rempart d’une civilisation en déclin. Cependant, il reste un espoir, aussi ténu soit il. N’ayons pas peur, ni des mots ni des armes, gardons foi en l’humanité et en sa volonté d’aller de l’avant. C’est la ronde des siècles, la roue de la vie qui ne tourne pas toujours dans le bons sens. Tout ce qui vit meure et tout ce qui meure vit telle est la grande loi cosmique : l’immanence. Le principe créateur.

 

Le temps viendra où l’homme comprendra ses erreurs mais le temps lui est compté, un compte à rebours qui joue en sa défaveur, il devra livrer l’ultime bataille celle qui mènera contre lui-même. Au prix d’effort incessant il en ressortira peut être victorieux mais rien n’est moins sûr. Il lui faudra d’abord et avant tout se débarrasser de sa vieille dépouille faite d’égoïsme et d’arrogance, non pas d’être le dernier des derniers mais bien au contre le premier des deniers celui qui ralliera à sa cause, sous sa bannière flamboyante, les justes et les laissés pur comptes. Les artisans d’un monde nouveau, qui sortiront des gravats de la guerre une cité nouvelle non pas faite d’ors et de lumière mais de justice et de morale.

Utopie ?

C’est l’utopie qui conduira l’homme à un nouvel ordre social : Celui de relever le défi de rassembler, d’édifier un nouveau système une sorte de « contrat social »à la rousseau.

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

Questions-réponses

Publié le par gentle13

D’abord à quelle question devez-vous répondre, moi je ne sais pas, mais vous en avez-vous seulement l’idée !
Avez-vous votre réponse?
On a tous des questions sans réponse, des interrogations qui nous gêne, des moments de doute où on doit choisir.

Non !!!

Tant pis, prenez votre temps…Car c’est de vous qu’il est question. Pour ma part j’ai répondu à mes interrogations enfin à certaine biens entendus…Car je pense qu’on n’aura jamais les réponses selon les choix qu’on a fait ou pas et on se dit ah ! Si j’avais su…J’aurais pu ou j’aurais du ! On peut toujours ergoter mais le fait est qu’on ne le saura jamais !!!

Donc,
De quoi avez-vous peur ? Que craigniez-vous ? Mais si ne vous mentez pas !!!

On a le temps qu’on se donne quand on est jeune et on a le temps qu’on a perdu quand on a vieilli. Les conséquences sont souvent importantes et elles influencent parfois notre avenir. On ne s’en rend pas compte sur le moment et quand on a prend conscience et il souvent trop tard.

.Le plus difficile c’est l’inattendu, imprévisible, l’irrémédiable et l’inévitable : Nos actes nos pensées et notre parole sont ils toujours en accord, autrement dit, faisons-nous toujours ce que nous disons ou pensons ? Ne dit on pas que la parole fait l’homme.

Une dette doit toujours être honorée
Être redevable c’est être dépendant
Celui qui ne veut rien devoir doit savoir vivre seul
Être libre c’est se défaire de ses désirs et de ne plus être attaché à la roue de l’apparence.
Faire semblant d’être ce n’est pas vivre sa vie c’est être assujetti à la vie des autres.

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0

La solitude : Ma chère compagne !

Publié le par gentle13

 

Il y a longtemps que je n’ai plus rien écris, celui là est peut être le dernier. Une sorte d’écrit posthume, je n’ai plus le goût ni l’envie.
Le temps a passé, l’oublie s’est installé. Les mots m’ont fuient, ils ont désertés ma conscience dès lors le besoin ne s’en fait plus sentir il est donc moins présent par voie de conséquence.

L’âge étant là je ne peux me résoudre à m’accommoder de ce qui est et je préfère la compagnie de la solitude que de supporter ce que je ne peux aimer ni regarder. Je n’y peux rien c’est comme ça, ce n’est pas du snobisme loin de là. On ne peut ni forcer ni aller à l’encontre de sa nature : être authentique, être soi est à ce prix là.
Mais je comprends ceux qui ne supportent plus la solitude…Quels sont les couples qui restent ensemble uniquement par Amour ? Ils doivent se compter sur les doigts de la main !!! Les enfants et le manque d’argent (situation professionnelle), la peur de se retrouver seul font, je pense, que beaucoup de couple s’accommode d’une situation où ils ne sont pas forcément heureux.

Je ne peux aimer et apprécier que ce que je trouve beau, l’esthétisme étant subjectif, ce qui est moche pour l’un est beau pour l’autre et vice et versa…etc. La vie pour l’instant ne m’offrant plus d’alternative je préfère me murer dans le silence et la solitude, j’y trouve malgré tout un certain confort ; celui d’être confronté qu’à moi-même et pas subir les désagréments causés par une vie de couple qui bat de l’aile. Bien entendu on ne sait jamais à l’avance c’est l’expérience et la vie en commun qui émoussent ou renforcent les sentiments.

Cris, disputes, jalousie et compromis (j’en ai pas fait beaucoup je dois l’avouer) je n’en veux plus

Publié dans texte perso

Partager cet article

Repost 0