Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

168 articles avec anthologie

la légende Napoléonienne

Publié le par gentle13

Napoléon Ier, né le 15 août 1769 à Ajaccio en Corse, dans le royaume de France, et mort le 5 mai 1821 sur l'île Sainte-Hélène, au Royaume-Uni, est le premier empereur des Français, du 18 mai 1804 au 6 avril 1814 et du 20 mars 1815 au 22 juin 1815. Second enfant de Charles Bonaparte et Letitia Ramolino, Napoléon Bonaparte est d'abord un militaire, général dans les armées de la Première République française, née de la Révolution, commandant en chef de l'armée d'Italie puis de l'armée d'Orient. Il parvient au pouvoir en 1799 par le coup d'État du 18 brumaire et est Premier consul jusqu'au 2 août 1802, puis consul à vie jusqu'au 18 mai 1804, date à laquelle il est proclamé empereur par un sénatus-consulte suivi d'un plébiscite. Enfin il est sacré empereur en la cathédrale Notre-Dame de Paris le 2 décembre 1804 par le pape Pie VII.

Voilà un grand homme, ne serait-ce par ce qu'il nous a légué, notre code civil.  A ce titre il y a eut un bicentenaire 1804-2004.

Il réorganise et réforme durablement l'État et la société. Il porte le territoire français à son extension maximale avec 134 départements en 1812

L'association THUCYDIDE :

"200 ans après sa rédaction, le "Code Civil des Français" est toujours en usage en France... Bien que l'on en parle peu dans la presse et encore moins à la télévision, le fait mérite d'être évoqué car ce Code voulu par le premier Consul Bonaparte a été l'un des éléments clés de l'unification juridique de la France." D'ailleur il disait que ce n'était pas ses bataille qui marquerait l'histoire mais son code civil. Il est rédigé et promulgué le 21 Mars 1804.

"Le Code Civil est un recueil de lois qui réglementent la vie civile des français, de la naissance à la mort. Il fonde les bases écrites de notre droit moderne français. Sa force vient du fait qu’il est applicable à l’ensemble des français : il marque la fin des législations particulières pour les régions du nord et du sud, les mêmes lois s’appliquant à tous. Il s’inscrit dans l’idéologie légaliste."

Etienne Portalis, conseiller d’Etat et juriste français qui a participé à l’élaboration du Code Civil, répondait ainsi à la question « qu’est ce que le Code Civil » ? :
« C’est un corps de lois destinées à diriger et à fixer les relations de sociabilité, de famille et d’intérêt qu’ont entre eux des hommes qui appartiennent à la même cité ».

 

(Victor Hugo. Discours à l'Académie Française, le 3 juin 1841).

Au commencement de ce siècle, la France était pour les nations un magnifique spectacle. Un homme la remplissait alors et la faisait si grande qu'elle remplissait l'Europe. Cet homme, sorti de l'ombre, était arrivé en peu d'années à la plus haute royauté qui jamais peut-être ait étonné l'histoire. Une révolution l'avait enfanté, un peuple l'avait choisi, un pape l'avait couronné. Chaque année, il reculait les frontières de son Empire... Il avait effacé les Alpes comme Charlemagne et les Pyrénées comme Louis XIV ; il avait construit son État au centre de l'Europe comme une citadelle, lui donnant pour bastions et pour ouvrages avancés dix monarchies qu'il avait fait entrer à la fois dans son Empire et dans sa famille. Tout dans cet homme était démesuré et splendide. Il était au-dessus de l'Europe comme une vision extraordinaire.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Napol%C3%A9on_Ier

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Le cirque de Mafate

Publié le par gentle13

280px-Mafate_depuis_le_Maido_Ajoncs.jpg

 

 

Aujourd'hui je vous amène vers le cirque de Mafate :

Il semblerait que le cirque de Mafate appelé autrefois cirque de la Rivière des Galets, n'ait pris son nom de Mafate qu'à la fin du XIXe siècle.

Il existe plusieurs hypothèses pour l'origine de ce nom[1] :

  • un dérivé du mot Malgache Mafack qui veut dire quelque chose comme « qui pue », en référence à une source aux odeurs de soufre ;
  • un dérivé de l'adjectif malgache Mahafaty, dont la signification serait « qui tue, dangereux », en référence à l'aspect périlleux des déplacements à cet endroit à l'époque ;
  • le cirque devrait son nom à un chef marron Mafate qui s’y était réfugié du temps du « marronnage ».

Cette dernière hypothèse semble étayée par l'ouvrage Histoire de l'esclavage à l'île Bourbon[2] qui évoque que de nombreux esclaves marrons « [...]formèrent des villages défendus [...] sous la conduite de chefs autoritaires. Certains de ces derniers se seraient revêtus du titre de manjakes, synonyme de roi chez les malgaches. Il semble même qu'ils auraient pris des noms de guerre : Mafate (qui cause la mort), Tsilaos (invaincu). »

On retrouve également dans le cirque de nombreux sommets/villages/lieux-dits portant le nom de marrons, tels que le piton Cimendef ou le piton d'Anchaing.

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

L'ile intense: La reunion

Publié le par gentle13

Aujourd'hui bien plus que des mots des images, des photos d'un endroit où je suis né: Une île entouré d'eau entre Madascagar et l'île Maurice.

L'île de la réunion surnomée l'île intense, pour commencer un petit village niché au creux de salazie et au pieds du piton des neiges.

800px-Hell-Bourg-Belouve.JPG

 

hellbourg.jpg

 

 

 

pt14945.jpg

 

La musique c'est le séga et le maloya

e maloya est, avec le sega, l'un des deux genres musicaux majeurs de La Réunion.

Il est l'héritier des chants des esclaves. Si des instruments y sont rajoutés, le roulèr est prépondérant pour le maloya. Des instruments traditionnels comme le kayamb, le pikèr, le sati ou le bobre sont aussi courants et restent la base du maloya traditionnel.

terme « Maloya » a plusieurs significations suivant les dialectes de l'Afrique de l'Est. Au Mozambique, Maloya signifie : incantation, sorcellerie ; au Zimbabwe : Grand sorcier ; en Bambara : honte, et à Madagascar "Maloy Aho" veut dire : Parler, dégoiser, dire ce que l'on a à dire", dans de nombreux dialectes africains il signifierait "peine, douleur, mal être".

Cette musique est en plus des mots malgaches et africains, accompagnée d’onomatopées destinées à appeler les esprits. Musique en hommage aux ancêtres. Cette musique est aussi le moyen de se moquer des maîtres quelques paroles sont en Français. Les colons craignent ces services kabaré jusqu’à les proscrire dans leurs propriétés. Ces chants, danses et complaintes se pratiquent en cachette des maîtres après le labeur, le plus souvent le soir dans les camps ou à l’extérieur des cours d’usine. Ces chants et danses marquent aussi la fin des campagnes sucrières. C’étaient des complaintes chantées par un choriste et repris par un chœur dans lesquelles paraissent des mots de leurs anciens dialectes. Ils chantaient et pleuraient leurs peines et leurs maux, en se languissant ou en accélérant le rythme.

Le Séga de la Réunion

"L’histoire du Séga, à la Réunion, est intimement liée à celle du Maloya. Le Maloya, terme d’introduction récente (apparu vers 1930) était appelé vers 1750, « Tchega », « Tsiega » puis « Séga », mot portugais d’origine swahili désignant l’action de remonter ses habits, caractéristique des danses bantoues. Dès le second empire (1852), d’autres danses font leur apparition: le quadrille d’origine anglaise, le scottish, la polka, la mazurka, auxquelles succèdent des danse de groupe comme « la poule ». La série se termine par des figures libres. Cet espace de liberté a été capital dans la naissance du Séga. Au milieu du XIXe siècle, la prospérité économique de l’île a permis une plus grande diffusion du quadrille et le besoin de musiciens s’accroît. Des musiciens noirs sont alors initiés à ces musiques: ce sont les « jouars ». Du fait de leur appartenance à une autre culture, ils ont volontairement ou involontairement modifié ces airs, surtout au niveau rythmique: ceci marque le début de la créolisation du quadrille. Ayant appris à jouer sur des instruments européens, ils utilisent la dernière partie du quadrille pour jouer leur musique. Passant progressivement du binaire au ternaire, cette danse appelée au début « quadrille créole » va coloniser toutes les figures du quadrille. Le phénomène prend une telle importance que le Séga s’échappe des salons pour être joué et dansé partout: il devient la musique populaire de la Réunion[1].

On appelle ségatier le joueur ou le chanteur de séga.

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

loi Universelle

Publié le par gentle13

Telle une étoile filante tu es entrée dans ma vie, tu as éclairé mon ciel nocturne. Telle une étoile filante tu quittes mon univers et la lumière s’éteint.

 J’étais destiné à te croiser !

Le crois-tu ?

Oui je le pense même si le fait que je disparaisse de ta vie te fait mal !!

J’aurais préféré  alors que tu n’y entre point.

Crois-tu que cela soit aussi simple ?

Non, je le sais bien mais n’empêche, maintenant c’est moi qui ait mal, pas toi. Tu es l’indifférence personnifié.

L’arrogance de la jeunesse !

La grâce et la beauté n’exclue pas un tant soit peu d’humanité !

Que veux-tu que je fasse pour guérir ta douleur ?

Rien le mal est fait, sort de ma vie et de ma tête !!

Mais je ne peux mon ami je ne peux

Que veux-tu dire par là ?

Tu paies pour ce que tu as fait telle est la loi Universelle

Je t’avais dit un jour qu’on se retrouverait, dans une vie ou dans une autre, mais tu t’en souviens pas n’est-ce pas ?

Non effectivement !!!

Tant pis pour toi, sans rendre mal pour mal, ma souffrance sera ta souffrance, le temps n’efface rien bien au contraire il prolonge la douleur jusqu’à l’extinction de celle-ci. Mais comme elle varie pour chaque individu je ne peux pas  dire quand la mienne s’arrêtera tant le mal que tu m’as fait fut grand

Actes et conséquences, c’est la causalité.

Comprends-tu maintenant de quoi je parle ?

Je commence à comprendre, l’univers garde en mémoire une trace de toute nos actions passées et présentes.

En quelque sorte mon ami !

Nous nous infligeons donc nos propres douleurs ?

Exactement !

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Plaidoyer pour la paix

Publié le par gentle13

 

Il n’y pas de religion qui ait une prééminence sur une autre vu que nous prions le même DIEU sauf qu’il ne porte pas le même nom mais l’idée est la même. Religion en latin veut dire « relier »  Mais là les liens qui devaient nous unir sont tellement distendus qu’ils s’en sont brisés. Une religion qui veut s’imposer par la force n’en est pas une et il n’y a rien de religieux que de s’attaquer à une autre communauté que la sienne.

 

Ceci est un cri d’alarme, il faut que tout ça s’arrête : il ne faut pas que la peur la bêtise et l’ignorance prédomine sur l’intelligence de vivre ensemble. Ce sont les hommes qui ont déclaré la guerre pas DIEU car lui est AMOUR.

 

Alors n’oublions pas ceci aucune guerre n’est sainte pas plus que les hommes qui l'ont déclarée, ceux là n’ont fait qu’interpréter les écritures à leur convenance.

 

Comme dirait Gandhi, œil pour œil et tout le monde devient aveugle à la fin !

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Mort de Jorge SEMPRUN

Publié le par gentle13

J'ai appris hier que M. Jorge SEMPRUM est mort, une perte pour la littéraure. Je veux juste rendre un hommage à ce grand homme, voilà ce qu'en dit Paris Match

C'était l'une des grandes figures humanistes du XXe siècle et un immense écrivain. L'Espagnol Jorge Semprun nous a quittés à l'âge de 87 ans et ce sont tous les amoureux d'une certaine idée de la liberté qui sont aujourd'hui en deuil.

Yannick Vely - Parismatch.com.

A ce propos voici l'article complet qui résumera mieux que je ne puisse le faire la vie de ce grand écrivain

http://www.parismatch.com/Culture-Match/Livres/Actu/Jorge-Semprun-l-ecriture-ou-la-vie-mort-du-grand-romancier-anti-franquiste-299803/

http://www.alalettre.com

Jorge Semprun est l'auteur de :

Le grand voyage, 1963 Prix Formentor
L'évanouissement, 1967
La deuxième mort de Ramon Mercader, 1969 Prix Fémina
Quel beau dimanche! 1980
La montagne blanche, 1986
L'Algarabie,  1991
Netchaïev est de retour, 1991
Federico Sanchez vous salue bien, 1993
L'écriture ou la vie,1994 Prix Fémina Vacaresco
Mal et modernité, 1995
Autobiographie de Federico Sanchez,  1996
Adieu, vive clarté... blanche, 1998
Le retour de Carola Neher, le Manteau d'Arlequin, 1998

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Marc Aurèle. Empereur et poète

Publié le par gentle13

Connaissez-vous Marc Aurèle, je suis sûre que pour la majorité d'entre vous c'est oui. Comme vous le savez il était un empereur romain qui vécu du 26 avril 120 au 9 avril 180 mais il était aussi un philosophe stoïcien. Il régna pendant 19 ans. A travers les liens ci dessous vous aurez toutes les information nécessaires pour en apprendre un peu plus sur l'homme et l'écrivain.

http://agora.qc.ca/dossiers/Marc-Aurele

 

http://www.philonet.fr/auteurs/MarcAure.html

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Archéologie de l'enfer

Publié le par gentle13

Il y a quelque  temps déjà j'ai découvert tout à fait par hasard un site littérairehttp://www.amourier.com que j'ai trouvé fortement intéressant. Je voudrais aujour'hui vous présenter un livre :

 

Archéologie de l'enfer

 Michel Ménaché & Grégoire Zibell

Propos du livre

Archéologie de l’enfer naît d’une rencontre sans visage(s). De photographies reçues par mail. De textes envoyés en retour…
Les objets et les fragments de la réalité du camp retenus par l’œil du photographe sont investis par l’écriture comme si les derniers témoins ayant survécu à la Shoah avaient disparu, et qu’il fallait encore interroger le lieu de mémoire, appréhender les dernières traces, redécouvrir les épaves du plus effroyable des naufrages historiques perpétré par des humains. Presque nos semblables.

Les pièces à conviction réunies ici n’instruisent pas un nouveau procès, n’instrumentalisent pas les documents. Elles visent simplement à aiguiser le regard, à convoquer dans une double démarche artistique et éthique la réflexion et l’imagination, contre l’indifférence, contre la banalisation du mal, sans intention démonstrative, sans esthétisation inconsidérée. Au-delà des apparences…
En libre et totale responsabilité… (extraits du prologue de Michel Ménaché)

http://www.amourier.com

Voila le lien à suivre si vous voulez découvrir le site, pour ma part je le trouve très enrichissant et je vous invite à vous s'y promener.

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Jeu d'écriture et jeu de mot

Publié le par gentle13

Il est temps se dit-il alors que la nuit faiblissait et que le jour pointait à l’horizon. Le réveil pour certain sera brutal ! Il n’ont pas écouté les avertissements, n’ont pas suivit les signes, pourtant visibles, maintenant l’heure a sonnée : Il est trop tard…

 

Une sonnerie stridente le tira de son sommeil, il ouvrit péniblement les yeux regarda autour de lui mais ne reconnu pas les lieux. Il sentit quelque chose bouger à côté de lui, une créature splendide dormait à moitié nue, il ne la connaissait pas. Le seul souvenir qui lui restait en mémoire c’est que la veille il s’était couché seul comme à son habitude sa femme étant infirmière de nuit. Alors que s’était il passé ?

 

Nul ne le sait mais cela c’est arrivé, sans qu’on y prenne garde le destin est factieux il vous joue des tours. Il tisse sa toile et vous emprisonne. Il est le maître de l’illusion il vous égare dans le labyrinthe de l’existence où vous n’êtes plus qu’un jouet entre ses mains. Il est en quelque sorte un marionnettiste qui tire les ficelles.

 

Entre jeu d’écriture et jeux de mots, le verbe se décline à tous les temps.

 

Je vous donne le chemin à vous maintenant de le tracer, le mystère c’est vous qui allez le créer, par votre imagination. Etes-vous prêt à jouer tout en sachant que l’histoire se modifie au fur et à mesure que vous l’écrivez…

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

Jean Christophe Ruffin

Publié le par gentle13

Il y a un autre Jean Christophe dont je souhaite vous parler il s'agit ici de Jean Christophe Ruffin, le nom vous dit s'en soute quelque chose. Je supoose que vous avez lu de lui Rouge brésil ou encore les causes perdues. Si ce n'est pas le cas là encore je ne peux que vous conseiller de vous y atteler.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean-Christophe_Rufin

Rouge Brésil

Ce roman est basé sur un fait historique aussi authentique qu'oublié : pendant le XVIe siècle, la baie de Rio, au Brésil, a été colonie française.

Les causes perdues

1985 : famine en Ethiopie.Première approche romanesque de l'aventure humanitaire vue de l'intérieur par un de ses pionniers, auteur de l'Abyssin.

sans oublier bien évidement le dernier livre qu'il a écrit très récemment et que j'ai découvert sur France 5 dans la grande librairie

Katiba


Expédié en Mauritanie par l'agence de renseignements Providence (qui agissait déjà dans l'ombre, avec Le Parfum d'Adam), pour espionner les artisans de ces menaces terroristes, Dim trouve sur sa route une jeune femme, Jasmine. A la fois française et algérienne, connaissant de l'intérieur la diplomatie occidentale et les nouvelles lois de la guerre terroriste, elle marche à la frontière entre deux mondes ennemis, elle fascine et inquiète.

Publié dans anthologie

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 > >>